Paroles de pluie…

Posted on 1 décembre 2006

1


Paroles de pluie
fatigue de caresse
main posée sur le cœur –
l’ivresse d’une nuit d’envie
où s’accroche en travers,
paravent de l’amour
en paupière inversée,
petite voix dessous un train
où le bruit de la pierre
écrase une narine
et l’autre saigne –
un moine en gris sandale
qui traverse la rue

« Je ne viens que pour dire Merci! »

et ma note
juste laissée pour compte
ou pour dormir debout.

Parole à boire
comme l’eau de la mer,
fatigue déposée
ou bien dormir un jour,
et là-bas,
Place des Martyrs de la Résistance,
quelqu’un s’est endormi
comme un bourgeon précoce,
précaire aussi,
et un moine qui passe.

C’était à Reims, derrière la cathédrale, un camion
plein d’enfants s’arrête à un feu rouge, ce sont des
mongoliens, et mon regard qui glisse.

Parole ouverte
comme une nuit fermée

dans un hôtel perdu
où s’accroche une toile,
ce sont Les Tournesols
et l’eau coule à côté –

ou reprendre le train

mais ce n’était rien d’autre
que la caresse d’une plume,
un moine en gris sandale…

« Je ne viens que pour dire Merci! »

Publicités