Rappel utile !!!

Posted on 15 juin 2009

0


Un rappel est toujours utile !
Nécessaire, peut-être !

COMMENT VIVENT LES CONS ?

L’hiver, les cons se massent sur les gradins et crient : « Allez les verts ! » Le fait de se tasser sur des gradins en criant « Allez les verts ! » est un signe irréfutable de connerie. D’autant plus que cette année, à mon avis, c’est Nantes qui va gagner.

L’été, les cons foncent têtes baissées vers les plages où ils aiment à s’agglutiner pour ne pas perdre une miette de la chaleureuse promiscuité immobilière de la ville. Ils forment ainsi un conglomérat de fourmis, ténu et continu, de Calais à Hendaye et de Port-Vendres à Nice. D’où l’expression : « Etre un peu con SUR LES BORDS ».

Au printemps, les cons ne vont pas « CHEZ » le coiffeur, ils vont « A » Lourdes.

A l’automne, les cons reviennent de Lourdes, sauf ceux qui se sont noyés en s’approchant trop près du Manneken Pis.

LES CONS MILITAIRES SONT-ILS PLUS DANGEREUX QUE LES AUTRES ?

Affirmatif. Ils sont féroces et poussent des cris de bêtes. Entendez-vous dans nos campagnes MUGIR ces féroces soldats ? Oui ? C’est des cons !

Pierre Desproges, Manuel du savoir-vivre
à l’usage des rustres et des malpolis

A suivre…

P.S. Que tous les adeptes des négationnnismes, des antisionismes, les illuminés du je vois du complot partout, et tous les mal-branlés de la pensée s’écartent de moi, s’il vous plaît, et cessent de m’envoyer leurs messages stupides et/ou ineptes.

Ce blog est un espace de liberté, de ma liberté de penser !

Et s’il ne vous plaît pas, c’est la même chose !

Ce n’est pas parce que je lis ce qu’ils disent, afin de m’informer de la sottise humaine, que j’adhère à leurs incuries !

Et comme je m’interroge aujourd’hui, je consulte mon Larousse. Et vous savez ce qu’il nous dit ?
Causa sui ! Ce qui ne veut strictement rien dire, sauf pour les cartésiens, et caractérise « ce qui n’est pas produit par autre chose, à savoir Dieu. »

L’est totalement illuminé mon Larousse, ce matin !

Puis je tombe sur « infule ». C’est une « bandelette de laine blanc et écarlate qui ceignait le front des prêtres, des vestales, et dont on paraît les victimes des sacrifices », chez les romains.

Oui, vous avez bien lu ! J’ai failli écrire « saignait » ! Et il ne sait même pas causer français mon Larousse ! Parce qu’une bandelette de laine blanc, et en plus blanc et écarlate ! Il fallait le trouver ! Il doit être comme la notice de mon lave linge, traduit du chinois par des anglais !

Dis l’anglais, c’est pour quand la révolution !

S’il vous plaît, dessine-moi un mouton !

Désolé, j’allais dire dessine-moi un con !

Et la prochaine fois, je vous fais une liste, parce que des cons, il n’y en a pas que chez les militaires, dans les gradins, sur les plages où à Lourdes !

Dis le con, c’est pour quand l’anarchie !

Merde ! Encore un chemtrail !

A bientôt pour la liste !

Publicités