Nuit sans étoiles ?

Posted on 24 juillet 2009

0


Les nuits des étoiles commencent ce soir, chic. Mais comment fait-on à Paris, et dans toutes les grandes villes d’ailleurs, pour voir les étoiles si l’on n’a pas de télescope ? Je ne sais pas pour vous, mais moi, en dehors de Vénus, il y a bien longtemps que je n’ai pas vu une étoile à Paris. Il faut aller au moins à Cergy-Pontoise pour voir une étoile aujourd’hui, tellement Paris est embué de pollution et de lumières.

L’a bien raison, parfois, notre Vénéré, de vouloir nous faire le grand Paris. Au fait, il va jusqu’où son grand Paris à notre Vénérable ? Au moins jusqu’à Vesoul, parce que même à Cergy-Pontoise on ne doit plus voir d’étoiles depuis longtemps !

Au fait les vesoulais, excusez-moi de vous réveiller, est-ce qu’on voit des étoiles chez vous ? Parce que, de Vesoul, moi, je ne connais que la gare, où c’qu’il n’y a même pas un rade ouvert le soir pour quand t’attends le train et qu’il pleut. L’avait bien raison le grand Jacques, voir Vesoul et mourir !

Je digresse, je digresse encore. Bon, la nuit des étoiles, à Paris, il paraît qu’ils ont installé des télescopes en haut de la Tour Montparnasse pour les voir les étoiles. Et que même l’entrée est gratuite. Ah non ! Ce n’est pas gratuit, il faut payer le droit d’accès à la Tour, 10 euros 50 quand même ! Les pauvres, ils n’ont pas intérêt d’y aller en famille nombreuse ! Ceci-dit, un pôvre avec famille nombreuse, doit avoir d’autres chats à fouetter que de voir la nuit des étoiles ! Et puis des pôvres, il y en a de moins en moins à Paris aujourd’hui, sauf dans les rues ! Faut aller jusqu’à Cergy-Pontoise pour trouver un pauvre qui se loge aujourd’hui, vu le prix des loyers ! Bientôt, il faudra peut-être aller jusqu’à Vesoul !

Ceci dit encore, ce n’est pas plus mal, on met les pôvres dans la rue à Vesoul et ils ont la nuit des étoiles gratuite ! Il a de bonnes idées, parfois, notre Vénéré !


Manu Galure, Berlin
A découvrir sur http://www.myspace.com/manugalure

Et puis oui, je n’y résiste pas. Le grand Jacques…

Dis l’étoile, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Tagué: