Taser new age !

Posted on 28 juillet 2009

1


La société Taser a annoncé lundi 27 juillet le lancement d’une nouvelle version de son pistolet à impulsion électrique controversé, capable désormais de tirer à trois reprises sans devoir être rechargé.

Le Taser X3 « améliorera l’efficacité et la sécurité par rapport aux précédentes générations de Taser », a assuré dans un communiqué Rick Smith, directeur général de Taser International. Précisant que le pistolet peut enregistrer davantage d’informations que le modèle antérieur, il ajouté que le Taser était « l’arme manuelle la plus sophistiquée jamais fabriquée ».

L’actuel Taser X-26, largement utilisé par les services de police, aux Etats-Unis et en Europe, envoie sur sa cible deux dards délivrant une décharge de 50.000 volts. Depuis 2004 il équipe l’armée, la police nationale et la gendarmerie françaises. Les policiers municipaux ont reçu l’autorisation de l’utiliser en 2008.

Selon Amnesty International, 334 personnes sont mortes aux Etats-Unis entre 2001 et août 2008 après avoir subi le choc électrique d’un Taser. Cette arme a « provoqué ou contribué à » donner la mort de façon directe dans une cinquantaine de cas, selon les conclusions des experts citées par l’ONG. (d’après le Nouvelobs.com)

Décidément, on n’arrête pas le progrès !

« Bien qu’AIF considère que ce type de matériel puisse être utilisé en dernier recours avant l’usage d’une arme à feu et dans le cadre d’une réglementation stricte, il reste néanmoins essentiel de mettre en place un moratoire sur tous les transferts et utilisations de PIE (Pistolet à Impulsion Electrique) et autres armes à décharges électriques tant qu’une enquête rigoureuse et indépendante sur l’utilisation et les effets de ces armes n’aura pas été menée. Cette enquête devra évaluer avec rigueur les conséquences de l’emploi de ces armes et inclure l’examen systématique de tous les cas de décès et de blessures liés à l’utilisation de ces armes. » (AIF 10/9/2008)

Une question se pose, qui seront les cobayes utilisés lors de l’enquête ?
Je me permets donc une petite suggestion, pourquoi pas les manipulateurs de Taser, comme ça, ils en connaîtraient aussi les effets !

Cela éviterait peut-être quelques « bavures » !

Et puisque paraît-il, le progrès nous accompagne dans la voie de l’intelligence. J’y vais encore de ma petite citation savante :

« Si les hommes savaient à quel point leurs épaules intéressent les femmes, ils s’en serviraient pour les séduire, ils inventeraient de décolleté masculin. »
(Boris Cyrulnik)

Merci Monsieur le savant, cet après midi, je range mon Taser et ressors mon Marcel du placard !

Dis Marcel, c’est pour quand la révolution !

Publicités