Un nouveau détecteur de mensonges…

Posted on 2 septembre 2009

1


Un nouveau détecteur de mensonges : la taxe carbone !

Ben oui, cette fois c’est fini les vacances ! Les cancres ont repris le chemin de l’école, délaissant leurs nounours aux bras cassés et autres poupées aux jambes arrachées, pour apprendre que Clovis n’était pas le fils de Napoléon, mais bien celui de Bonaparte, et qu’il ne faut surtout pas multiplier deux par deux pour obtenir cinq, sinon ça fait désordre !Bref, c’en est fini de l’usage abusif du mot de Cambronne et du détournement du papier-cul pour en faire des cocottes. Tout le monde à ses cahiers et retour au fôtes d’otografe !

Et comme il est d’usage de faire comme tout le monde – sauf à passer pour un nanar invétéré – et bien, pour une fois, je fais ! Mais comme ce n’est vraiment pas beau l’information aujourd’hui, je la fais en zapping.

Et mince ! Il paraît que la culture du pavot est en net recul en Afghanistan et qu’un attentat suicide a fait 23 morts dans l’est du pays – dont le chef adjoint du service des renseignements ! L’année prochaine, j’irai passer mes vacances en Colombie.

D’ailleurs toujours en Afghanistan, d’après Reuters « Les surcharges de travail, la barrière de la langue ou les excès de boisson et autres débordements des gardes de l’ambassade des Etats-Unis (…) mettent sa sécurité en péril, selon une organisation non gouvernementale américaine. » Et cela vous étonne de la part d’un soudard ? Surtout lorsqu’il n’a plus d’opium ! En Colombie au moins, ils n’ont pas de problème de manque.

Mais je divague, c’en est bien fini des vacances. Les dinosaures de la politique à la va-t-en que je m’y mette, ont fermé leurs universités d’été. Les jeunes de l’UMP ont rangé dans leurs sacs les capotes bleu-blanc-rouge et les jeunes socialistes, ayant terminé leur tournée des stades de foot, vont pouvoir s’attaquer aux grilles des écoles. Il paraît qu’il faut rénover le parti ! Alors pourquoi ne pas les prendre au berceau, les émules !

C’est vous dire ma joie, en ouvrant mon courrier hier, de recevoir ma feuille d’impôts ! J’en ai la larme à l’oeil rien que de penser qu’elle va servir à payer des députés qui, lorsqu’ils ne sont pas totalement oisifs, se font une joie de faire la politique de MEDEF. J’en pleure un peu plus en sachant qu’elle va payer une partie de la nouvelle Rolex de notre cher Président. Et je verse un torrent de larmes en sachant qu’elle va payer des flics et des militaires, et toute une cohorte de bons à pas grand chose si ce n’est à foutre encore plus la merde dans le vaste merdier dans lequel on nous plonge.

Pour tout vous dire, j’ai bien dû utiliser une cinquantaine de fois le mot de Cambronne. Et j’en passe des pires ! Avec les mômes qui rageaient de devoir se lever à six heures pour apprendre à devenir contrôleur des impôts, je ne vous raconte pas le concert de m…rde que l’on s’est fait hier dans la chaumière. Il aurait pu figurer dans le guide des records.

Et pour finir la la soirée en beauté, j’ai appris que j’allais devoir payer une taxe carbone pour sauver les petits oiseaux d’Amazonie ! Bien oui, il paraît que mon Solex est un pollueur invétéré qui, l’effet papillon aidant, fait crever les caïmans d’Afrique ! Et d’ailleurs, en regardant une pub pour je ne sais quelle bagnole, je découvre que même en parlant je rejette du CO2 ! Il n’y a pas que mon Solex qui va payer la taxe carbone, ma respiration aussi. Il va vraiment falloir apprendre à ne plus respirer pour dépolluer la Chine ! J’en pleure de tristesse !

Grande consolation néanmoins, je lis ce matin dans le NouvelObs que la taxe carbone de mon Solex « ne sera pas un impôt de plus ». Chic alors, elle ne payera pas une nouvelle Rolex à mon Président ! Non, selon Xavier Bertrand et Alain Juppé, il s’agit d’une « transformation de la fiscalité et pas une augmentation de la fiscalité ». Et même que le NouvelObs cite le Figaro, et je dois avouer que je zappe, parce que le langage du Figaro repris par le NouvelObs, il n’y a qu’un martien ou un président du MEDEF pour comprendre. J’ai beau être allé à l’école jusqu’à 26 ans, c’est pire que du Kant traduit en tchécoslovaque.

Et comme j’ai toujours été nul en physique, je me dis que le carbone 14, c’est aussi du carbone ! Donc on va taxer aussi le carbone 14, vous savez, le truc qui sert à dater les dinosaures… Et tiens, cela me donne une idée : pourquoi ne se servirait-on pas du carbone 14 pour dater l’âge mental de nos politiques ?

Très mauvaise idée sans doute, parce qu’en termes de sénilité cela dépasserait de très loin l’âge moyen de tout le Sénat rassemblé, et même celui du Conseil d’Etat.

Que nos mômes se rassurent, en allant à l’école, au moins, ils pourront apprendre à distinguer les fossiles des marteaux !

Dis la taxe, c’est pour quand la révolution !


La cuisine de Nicolas

Oui, je sais, il m’arrive parfois de mettre des petits points à « merde », mais ce n’est que pour faire joli. Vous ne trouvez pas ça beau la « m…rde » ? Il est vrai que…


Juliette, Maudite clochette

Dis Clochette, c’est quand que tu nous changes le monde !

Publicités