La Star Ac de Cosette…

Posted on 18 septembre 2009

0


Ca commence vraiment à faire suer, toute cette politique de bazar, ces petites querelles d’apothicaires en mal de rut, et ce monde de Thénardier affamés de Cosette, ou de Cosette se nombrilisant l’esprit sur le portrait de Lady D. ou le dernier vainqueur de Star Académie.

Basta ya ! Je retourne à la culture bonobo et aux roulages de pelles des loups.

Vous savez pourquoi les loups se roulent des galoches ? Et bien tout simplement, lorsqu’un loup va lécher les babines d’un autre, c’est pour lui montrer qu’il est plus faible et lui demander de ne pas lui coller une tarte.

On devrait peut-être faire la même chose, non ? Cela permettrait de réduire les conflits de classes et même les conflits inter-classe. Personnellement, je vois assez bien le militant syndicaliste aller rouler galoche à son patron pour lui dire que tout va bien, que tout le monde il est beau… mais que s’il pouvait gagner deux ou trois euros de plus, ce ne serait pas plus mal pour finir le mois.

Ceci-dit, c’est quand même amusant quand le syndicaliste embastille quelques jours son patron, pour lui dire la même chose… Mais qu’au final, c’est toujours le patron qui s’en sort, sans même avoir mis la main à la poche !

Et roulez gamelles !

Comme quoi il y a quand même une sacrée différence entre le loup et l’homme, et c’en est à se demander lequel est le moins bête des deux ! Moi, évidemment, je penche pour le loup.

P.S. hors sujet, mais tant pis !
On nous rebat les oreilles avec les vidéos dévoilant quelques uns des dessous de nos chers politiques, et une grande question : doit-on ou non les publier ?
Mais qui a voulu du tout sécuritaire, avec des caméras partout ? Et qui a transformé la politique en une vaste Star Académie.
En un certain sens, ils se retrouvent pris à leur propre piège, à ne plus pouvoir, sans être filmés, se mettre le doigt dans le nez en guise de doigt d’honneur, ni à dire qu’un arabe, c’est quand même mieux dans un charter !
Merci, Mesdames, Messieurs les journalistes, pour une fois, de faire un peu votre boulot de paparazzi et de remplacer les caméras de surveillance !

Certes, elle est déjà ancienne, celle-là, et je l’ai déjà mise ailleurs, mais bien plus drôle que le doigt d’honneur…

Dis gamelle, c’est pour quand la révolution !

Publicités