Adieu Belle Dame…

Posted on 6 octobre 2009

1


 

 

Un petit hommage à une grande dame de la chanson, Mercedes Sosa.


Mercedes Sosa, Gracias a la vida, un texte de Violeta Parra

Merci à la vie
Qui m’a tant donné
Elle m’a donné deux étoiles
Que quand je les ouvrent
Une parfaite distinction
Du noir du blanc
Et dans le ciel haut son fond étoilé
Et dans les multitudes
L’homme que j’aime

Merci à la vie
Qui m’a tant donné
Elle m’a donné l’ouïe
Que dans toute sa grandeur
Qui enregistre nuit et jour
Criquets et canaris
Marteaux, turbines, écorces, averses
Et la voix si douce de mon bien-aimé

Merci à la vie
Qui m’a tant donné
Elle m’a donné le son
Et l’alphabet
Avec lui les mots
Que je pense et déclare
 »mère, ami, frère »
La lumière illuminant la route de l’âme de celui que j’aime

Merci à la vie
Qui m’a tant donné
Elle m’a donné la marche
De mes pieds fatigué
Avec eux j’ai marché
Villes et flaques d’eau
Plages et désert, montagnes et lac
Et ta maison, ta rue et ta cour

Merci à la vie
Qui m’a tant donné
Elle ma donné le coeur
Qui agite son cadre
Quand je regarde le fruit
Du cerveau humain
Quand je regarde le bien si loin du mal
Quand je regarde le fond de tes yeux clairs

Merci à la vie
Qui m’a tant donné
Elle m’a donné les rires
Et ma donné les pleurs
Ainsi je le distingue
Dite de coupure
Les deux matériels qui forment mon chant
Le chant de tous qui est le même chant
Le chant de tous qui est mon propre chant

Merci à la vie…

Publicités