Avis d’alerte à la Société Générale !

Posted on 22 novembre 2009

1


Avis d’alerte à la Société Générale !

Nos chers hommes et femmes politiques persistant à nous prendre pour des branquignols sans même s’apercevoir qu’ils ne jouent eux mêmes qu’un jeu de polichinelles, je vous laisse méditer avec Bécassine.

Sans aucun rapport, quoi que, je viens de lire en effet dans le Nouvel Obs – et même dans le Figaro -, que la Société Générale avait adressé à ses clients un rapport « les conseillant en vue d’un probable nouvel effondrement de l’économie mondiale. La banque affirme que l’or et les denrées alimentaires seront des valeurs refuge » (NouvelObs), ou, selon les termes du Journal des Finances, appelant ses clients « à dessiner une stratégie d’investissements de défense afin de se préparer à l’explosion éventuelle de nouvelles bulles financières. » Ce qui revient sensiblement au même.

Bref, les banques qui, semble-t-il, n’avaient pas prévu la crise dans laquelle elles nous ont plongé, nous préparent aujourd’hui à d’autres crises, bien pires que l’actuelle, puisque toujours selon le Journal des Finances « les récents plans de sauvetage mis en place par les gouvernements mondiaux ont simplement transféré des passifs du secteur privé au secteur public, créant une nouvelle série de problèmes. »

Et la Société Générale nous conseille d’investir dans l’or et les denrées alimentaires. Enfin je dis « nous », mais j’extrapole un peu, car je suppose que ce rapport de 68 pages n’a pas été adressé à chaque client, mais probablement uniquement à ceux susceptibles d’investir encore !

Nos chers hommes et femmes politiques auraient-ils reçu ce rapport ? Et si oui, une simple question : savez-vous ce que fait l’autruche lorsqu’elle refuse de voir plus loin que son cerveau ?

Je vous laisse deviner !

Mais il est vrai que nos politiques, en ce moment, sont tellement occupés à en découdre avant les prochaines élections !


Boris Vian et Mouloudji, Le Conscrit

P.S. A l’origine, un branquignol était un mauvais ouvrier

Dis le branque, c’est quand que tu nous changes le monde !

Publicités
Tagué: