Le loto et le pégomane…

Posted on 14 janvier 2010

0


Saviez-vous quel est le prix d’un lingot d’or d’un kilo ? Moi, non, mais maintenant, je le sais et grâce à quoi ? L’un des nombreux spams qui arrivent sur mon mail chaque jour !

Environ 25000 euros ! Et comme le cours de l’or est en baisse aujourd’hui de 1,92%, je vais me dépêcher d’en acheter !

Chez nos amis du Québec, un spam se dit aussi pourriel, ce qui est nettement plus significatif. Et sur Wikipedia, j’apprends que « spam » vient d’un sketch des Monty Python, intitulé spam, « dans lequel le même mot, désignant un jambon en boîte de basse qualité, envahit la conversation et le menu d’un petit restaurant. » D’ailleurs, spam était le nom du jambon en question, un truc passablement inmangeable, « largement été utilisé par l’intendance des forces armées américaines pour la nourriture des soldats. »

Bref, selon un communiqué publié par la Française des jeux le 8 janvier, les mises des français enregistrées pour l’année 2009 s’élèvent à près de 10 milliards d’euros. Ca fait quoi en lingots ?

28,2 millions de Français, dont 8,4 millions de joueurs réguliers, ont misé en moyenne un peu moins d’1 euro par jour (soit 6,7 € hebdomadaire). Le Taux de Retour aux Joueurs atteint désormais 63,1 %.

La Française des Jeux a payé quelque 800 millions de lots, de 1 € à 100 M€. Ce sont 113 nouveaux millionnaires qui ont été « consacrés », soit 2 par semaine en moyenne. Parmi eux, 1 multimillionnaire (≥ 5 M€) tous les 15 jours et 1 grand gagnant (≥ 10 M€) par mois.

N’étant pas mathématicien, je vous laisse le soin de décompter le nombre de perdants, ou, si vous préférez, la différence entre les « consacrés » et les sacrés c…

Une fausse note quand même au tableau : Rapido a continué à enregistrer une baisse de ses ventes (-5,3% à 1 702 M€) à la suite de l’entrée en vigueur de l’interdiction de fumer et des mesures prises pour renforcer l’encadrement du jeu.

A savoir quand même, 27 % des recettes de la FDJ vont à l’Etat. De quoi payer quelques petits déjeuners de ministres.

Et à propos de ministres d’ailleurs… Un secrétaire d’Etat qui sert à quelque chose ! Ca existe parfois !

Monsieur Henri Novelli, que je ne connaissait pas jusque là, mais néanmoins secrétaire d’Etat au Commerce, a fait assigner en justice le 28 octobre 2009, neuf enseignes commerciales, et non des moindres (Castorama, Darty, Intermarché, Carrefour, Casino, Auchan, Leclerc, Cora et Systèmes U), accusées de pratiques abusives à l’égard de leurs fournisseurs.

Et bling, ça commence à tomber. Le 6 janvier, Castorama a été condamné à une amende de 300.000 euros pour pratiques abusives. Bien évidemment, le jugement est susceptible d’un probable appel.

Selon 20 minutes, il paraît même qu’il existe une direction de la concurrence (DCCRF) qui aurait contrôlé 400 contrats « types », et dont plusieurs centaines contenaient des clauses litigieuses.

Mais on ne parle pas de la Française des jeux, la plus légale pourtant des escroqueries.

Au fait, selon mon Larousse, la pégomancie est la divination par les fontaines. Je m’y mets demain juste avant de jouer au loto.

Dis la mouette, c’est pour quand la révolution !

Publicités