Prison(s) du coeur ?

Posted on 19 janvier 2010

1


Encore un record battu en 2009, celui des suicides dans les prisons françaises, 115 en prison ou à l’hôpital suite à leurs blessures, et 122 en incluant les personnes en semi-liberté, en permission, en hospitalisation où sous bracelet électronique. Les tristes chiffres de l’an dernier étaient respectivement de 109 et 115.

Selon une étude publiée par l’INED, le taux de suicides était de 4 pour 10000 détenus en 1960. Le niveau le plus élevé a été atteint en 1996 avec 26 suicides pour 10 000 détenus.

Cette étude tente de montrer que « contrairement aux idées reçues, la surpopulation carcérale et le suicide n’évoluent pas de façon parallèle ». Certes, mais pour rappel, il y a aujourd’hui plus de 62000 détenus pour environ 53000 places (et les chiffres varient selon les sources).

Mais son intérêt est surtout de nous apprendre, que « la France présente le taux de suicide carcéral le plus élevé de l’Europe des Quinze, avec des détenus qui se suicident 5 à 6 fois plus que les hommes (libres) âgés de 15 à 59 ans. »

On y découvre aussi qu’en France, près d’un tiers des détenus n’a pas reçu de jugement (un sur dix en Finlande par exemple). Cette population est la plus vulnérable, le taux de suicides y étant deux fois supérieur que pour les condamnés.

Dans Le Progrès, on peut lire que Madame Alliot-Marie a confié à l’ancien homme d’affaire Pierre Botton « une mission visant à aider les primo-délinquants et les personnes en attente d’un jugement, à mieux gérer le choc carcéral.. » Monsieur Botton doit en effet bien connaître le sujet, ayant passé 602 jours en prison dans les années 90 pour abus de bien social dans le financement de la campagne de son ex-beau-père et ancien maire de Lyon Michel Noir.

Mais, dit-il « Le système judiciaire a sauvé ma vie, même si certains ont du mal à le comprendre. » Il vient donc de créer une association « Les prisons du coeur » !
http://prison.eu.org/rubrique68.html

A noter aussi, le suicide en 2009 de 17 surveillants.

Et selon ban public, il y aurait déjà eu 7 suicides ou morts suspectes depuis le 1er janvier 2010

Les prisonniers de Fleury filment leur vie quotidienne
Le 18 décembre 2008, le quotidien Le Monde rendait public sur son site des extraits d’une vidéo réalisée par des personnes incarcérées à Fleury-Mérogis (Essonne). Avec une mini-caméra, ces détenus ont filmé pendant plusieurs mois l’intérieur de leurs cellules, les douches, la cour de promenade, etc. Avec un objectif : montrer à tous leur quotidien, « ce qui se passe vraiment », bien loin de l’image véhiculée par les discours officiels.

http://www.dailymotion.com/swf/x7rk12

P.S. Selon le site http://prisons.free.fr/, en juin 2009 la population carcérale était de 63277 détenus, pour moins de 51000 places !

Dis le ban, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Raz-le-bol