Fin du chômage… enfin !

Posted on 26 janvier 2010

0


Eh bien oui, le chômage disparaît… Mais seulement des manuels d’économie des classes de seconde. L’information devait théoriquement rester « confidentielle », on se demande bien pourquoi !

Plus de 4 millions de demandeurs d’emploi en France et près d’un million en fin de droits en 2010. Les chiffres ne sont sans doute pas assez parlants, pour que l’on en encombre l’esprit de nos futurs bacheliers, dont beaucoup se retrouveront chômeurs.

Mais avec la disparition du chômage dans les programmes scolaires de seconde, ce sont aussi toutes les notions liées à la précarité – je ne dirai même pas à la pauvreté – qui disparaissent.

Une tête bien remplie doit être aujourd’hui une tête qui sonne creux !

D’ailleurs, à écouter Laurent Wauquer, secrétaire d’Etat à l’emploi, la tendance du chômage a été « bonne » en décembre et pour Madame Largarde, ministre, notamment de l’emploi, « la résistance de la consommation constitue un élément encourageant pour la sortie de crise de l’économie française en 2010. » Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possible.

Certains enseignants réagissent néanmoins, tel Arnaud Parienty, selon qui, « toutes les questions vives, tous les clous qui dépassent sont impitoyablement pourchassés, au profit d’un enseignement aseptisé. »

Et dans la note « confidentielle », définissant le programme d’économie en seconde, à propos de culture, on peut encore lire : « On mettra en évidence la répartition sociale des choix et des pratiques de loisir et on s’interrogera sur les facteurs qui l’expliquent. On pourra réinvestir les notions déjà étudiées à propos du thème de la consommation. »

Pour le ministère, la culture se réduisant au loisir et à la consommation, en ce qui me concerne, je retourne à celle du pois chiche.

D’ailleurs, la question de la culture n’est pas prioritaire, faisant partie des thèmes que l’on étudiera… s’il reste du temps.

Dis l’oisif, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Raz-le-bol