L’opinion « publique » ?

Posted on 11 février 2010

0


Quand les politiques pètent les plombs… Mais pas tant que ça !

Cela n’a sans doute rien de nouveau, en effet, mais le débat politique est en train de tourner au délire. Et cela concerne-t-il seulement le débat politique, d’ailleurs ?

« Il ne faut plus convaincre, mais vaincre à tout prix. » Je tire cette phrase de l’un des commentaires à l’article de Guy Birenbaum sur le pétage de plombs du maire d’Angoulême comparant les jeunes UMP aux jeunesses hiltériennes.

En effet, il faut vaincre à tout prix. Nous nous acheminons vers une société où seules la vindicte et la haine seront les rouages du « progrès »… Et quel progrès ?… Plutôt un retour en arrière vers les plus abjectes années du XXème siècle. Pour exemple, prenez n’importe quel débat télévisuel, sur n’importe quelle chaîne et sur n’importe quel sujet, il ne s’agit plus de débattre, mais de savoir qui hurlera plus fort que les autres, uniquement pour se faire entendre. Et quitte, emporté par sa verve, à dire n’importe quelle sottise. Comme si parler ne signifiait plus rien d’autre aujourd’hui que s’imposer.

Est-ce uniquement un phénomène de mode lié au média télévisuel ? A l’origine peut-être, mais c’est devenu un phénomène de société. Chacun veut imposer son « opinion », peut importe évidemment qu’elle soit fondée ou non, comme si cette « opinion » était la seule constituante de sa personne. Ou, pire peut-être, comme si le simple fait d’imposer à l’autre… était la seule constituante de son moi. Peut importe alors de convaincre, l’essentiel n’étant que de vaincre.

Il serait intéressant que quelque sociologue s’interroge sur ce phénomène et la totale contradiction du monde que l’on se fabrique, où chacun peut se croire le « maître du monde » puisqu’il peut en recevoir toutes les informations, mais où de fait nous sommes totalement dépersonnalisés parce qu’incapables de maîtriser ces informations. Du coup, l’on ne pense plus, l’on gobe. L’on ne débat plus, l’on se bat, l’on ne cherche plus à convaincre, juste à vaincre.

Sur internet, les commentaires sont symptomatiques de ce phénomène. Je prends un exemple :

Philippe Lavaud, Maire socialiste d’Angoulême, découvre sur un site Facebook intitulé « Lavaud, les Angoumoisins ne veulent plus de toi » des photos de sa vie privée. Du coup, il réagit. Notons quand même que sur ce site, le Maire est qualifié d’ « hautain, suffisant, fier, prétentieux, hypocrite, lâche, méchant… » De « menteur démago » et d’escoc « qui vous donne de la merde ». Je ne fais que citer, et de fait, il y aurait de quoi réagir.

Quant à la réaction du Maire : « Quand on voit le nom de certaines personnes membres de ce groupe, on se rend vite compte que, derrière tout ça, on retrouve des méthodes de voyous en col blanc, et une certaine jeunesse dorée de l’UMP. Si nous étions pendant la Seconde Guerre mondiale, elle ferait partie des Jeunesses Hitlériennes. Ségolène Royal me l’avait dit un jour au conseil régional : pour cette partie-là de la population, nous, la gauche au pouvoir, ne serons jamais légitimes à leurs yeux. Et ils sont prêts à nous le faire savoir par tous les moyens ».

Je ne commenterai pas la comparaison avec les jeunesses hitlériennes. Chacun est libre de son « opinion ». Ce qui est sûr, c’est qu’ils ne seraient pas beaucoup à entrer dans la résistance – sauf peut-être comme nombre de résistants de la dernière heure.

Mais toujours au titre de « l’opinion », à lire les commentaires à l’article de Guy Birenbaum sur LePost, on peut vraiment se demander, si le seconde partie de la réaction du Maire d’Angoulême n’est pas justifiée : « pour cette partie-là de la population, nous, la gauche au pouvoir, ne serons jamais légitimes à leurs yeux. Et ils sont prêts à nous le faire savoir par tous les moyens ».

Je cite l’un de ces commentaires tel que et même avec « fôtes », tant il est édifiant, j’y ajoute juste un soulignage : « Voila encore une fois ….le vrai visage DEMOCRATIQUE du PS et de sa haine idiote de Sarkozy ! Depuis 3 ans , les insultes fusent SUR TOUS LES JOURNAUX DE GAUCHE, la haine coule comme de la bile verte fétide sur le post à tous propos, sur n’importe quoi et à 99% à torts ! La faute à qui ???? Aux médias bien entendu , à tous les médias TV comprise qui soi-disant sont aux ordres du pouvoir et qui sans arrêt allume des feux qu’en suite ils n’éteignent pas !!! Qu’en serait-il s’ils n’étaient pas aux ordres ??!!!! Mais cette haine des autres qui ne pense pas comme eux , cette anti-démocratie rampante à laquelle nous assistons depuis 3 ans de la part de la gauche donne des résultats probans …FRÊCHE, le Maire d’ANGOULEME et bien d’autres députés haineux du PS tel le Montebourg, et bien d’autres ! C’est LAMENTABLE ! Mais soyez assuré que « la majorité silencieuse  » des Français et même certaines personnes de gauche que le connaît bien , voit , observes et prennent note de cette haine et de ces manquements à la démocratie et elle saura le moment venu ….s’en souvenir ! De plus ça ne sont pas 50 internautes qui s’autocongratules et qui s’entretiennent dans la haine sur ce site qui font une majorité ….a bon entendeur salut ! »

A dire vrai, je me demande si le commentateur en question est membre des jeunesses UMP, ou s’il ne serait pas plus proche de… comme en témoigne sa menace finale.
Et ce n’est pas le pire. J’en cite donc un autre :

« La jeunesse avec laquelle ce pauvre Lavaud établit une comparaison était surtout synonyme d’unité, d’ordre, de respect et d’obéissance. Finalement, bien des qualités qui manquent à tous les gÔchos et autres socialo-trotskystes vociférants et prêts à livrer sans honte Notre pays à tous les pouilleux de la terre. Bon appétit les collabos. »

Evidemment, il ne s’agit pas ici de jeunesse UMP, mais de la jeunesse hitlérienne ! Et j’espère que derrière le pseudo qui signe ne se cache pas un membre de l’UMP.

Bref ! Pour en revenir à « l’opinion » et aux commentaires symptomatiques. On pourrait penser que LePost, étant un moyen d’expression ouvert, on ne trouvera pas de telles expressions ailleurs. Je vais donc sur le blog du journal La Charente Libre qui a révélé l’affaire, et je lis :

« aprés Besson=Laval
voici jeune UMP=jeune hitlérien
C’est curieux quand même cette méthode digne des vipères lubriques. »

Le pseudo dénommé Charlotte, fait-il aussi partie des jeunesses UMP ? Notons quand même que le responsable local de l’UMP, s’est désolidarisé du groupe Facebook voleur d’images, mais on pourrait lui poser la question au sujet de Charlotte.

Bref encore ! Ceci n’est qu’un exemple de surenchère, mais il montre quand même jusqu’où la rage de vaincre plutôt que de convaincre peut nous conduire. De quelques photos volés couvrant de basses insultes, l’on en arrive non seulement à parler inconsidérément d’hiltérisme, mais ouvrir la parole à des nostalgiques de l’hitlérisme !

Je sais, certains disent – dont Philippe Lavaud d’ailleurs – que c’est un phénomène lié à internet. Non ! Internet n’est rien d’autre qu’un révélateur de ce qu’est notre monde, et de la manière dont il « pense » et se pense. Et certes, il n’est ni rassurant, ni joyeux de voir s’exprimer des néo-nazis, mais au moins, l’expression de leur « opinion », si elle ne nous donnera jamais les moyens de les convaincre, nous donne les moyens de les penser, tels qu’ils sont.

J’ai un peu digressé, peut-être, mais pas tant que cela. En fait, si l’on change un seul mot à la fin de la réaction de Monsieur Lavaud : « pour cette partie-là de la population, nous, la gauche droite au pouvoir, ne serons jamais légitimes à leurs yeux. Et ils sont prêts à nous le faire savoir par tous les moyens ».

Est-ce que cela n’est pas également « l’opinion » de certains ?

Et d’ailleurs…

http://www.dailymotion.com/swf/xc65xw

Même si mon « opinion » le trouve très bon…

Dis le plomb, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Merdialisation ?