Antistress new age !

Posted on 19 février 2010

0


Ce n’est quand même pas compliqué de regarder le ciel pour voir l’heure ! Mais il faut croire que si !

Donc, je ne savais pas ce qu’était la crénothérapie. En fait, c’est un synonyme de thermalisme, qui est l’art de se soigner avec de l’eau minérale. Pas vraiment mon truc. Mais il paraît que l’on parvient même à soigner le stress avec de la flotte ! Je connais pourtant quelques pochtrons dans mon genre qui auraient du mal à se crénothérapiser pour se déstresser. Même dans le Pastis, la flotte, c’est vraiment limite !

En fait, je cherche depuis hier à écrire un truc suite à la relecture de la lettre que Michel Onfray adressait à notre Vénéré président. Mais d’une part, je m’aperçois que je n’ai strictement rien à y ajouter. Et d’autre part, j’y avais répondu, avant même de la lire. Du coup, à revoir la gestique de notre président (oui, gestique, c’est un nouveau mot à la mode !), j’ai pensé qu’il devait être bigrement stressé, le pôvre. Et, cherchant quelques remèdes contre le stress, je suis tombé sur une pub sur la crénothérapie.

Je sais, elle est un peu longue mon intro, mais on fait ce qu’on peut ! Je reviens donc à la gestique de notre Vénérable, c’est à dire à la gestion du stress. Et je m’aperçois que c’est totalement débile d’être stressé, parce qu’il existe plein de méthodes, et même des brèves, pour y remédier : l’hypnose, la sophrologie, et quelques trucs un peu plus abscons du style PNL, EMDR et même EFT !

L’hypnose, tout le monde connaît. Dès que notre Vénéré nous sers un discours, si nous avions à voter dans la minute à suivre, il se ferait direct béni-oui-ouir. Et tant pis pour la claque au réveil, c’est toujours le problème de l’hypnose.

La sophrologie, déjà moins connue, est une méthode qui utilise la relaxation et la pensée positive. Il paraît même que le travail de visualisation positive sur un événement ou une situation angoissante peut vous aider à relativiser et prendre de la distance.

Plutôt que l’instruction civique, on devrait nous apprendre ce truc à l’école. J’imagine très bien l’employé de Philips à Dreux visualisant positivement sa situation, et la relativisant… Et prenant de la distance en allant travailler en Pologne.

Mais au sommet de Copenhague (c’était quoi, déjà, ce sommet ?), cela a bien dû servir à notre président de relativiser pour prendre de la distance. Il devrait même utiliser la sophrologie avant chacun de ses discours, afin de mieux maîtriser l’art de l’hypnose.

La PNL, c’est un chose totalement débile, je croyais même que cela n’existait plus. Cela veut dire programmation neuro-linguistique, ce qui est déjà un sacré programme. En gros, c’est un truc où le PNListe peut faire dire au PNLisé n’importe quoi, et l’interpréter n’importe comment, du moment que le PNLisé sorte son chéquier au final. Et qu’il ne se sente surtout pas pénalisé. Bref, une méthode que je ne recommanderais pas vraiment à notre Vénérable s’il veut se faire réélire en 2012.

L’EMDR (non, ça ne veut pas dire emmerdeur), c’est une chose (très sérieuse) qui reprogramme le cerveau par des mouvements oculaires. Alors là, je cale ! Au secours, Monsieur le président ! Si je ne vous vois plus partout, cela va sans doute reprogrammer mon cerveau. Alors surtout, croissez et multipliez, de telle sorte que je vous voie toujours. Et faites en de même avec moi, si possible.

Passons enfin au plus complexe, l’EFT pour Emotional Freedom Techniques, que je mal-traduit en français par technique de libération émotionnelle, ou par technique d’émotionnelle libération, ce qui ne veut strictement rien dire. Il faut le dire, je ne connaissais pas, mais il s’agit d’une forme d’acuponcture sans aiguilles.

M’est avis que cela doit ressembler à du Pastis sans flotte. Mais comme c’est une découverte américaine, ça doit sans doute marcher, au moins pour dégraisser un peu.

Ceci-dit, pour lutter contre le stress, on peut aussi créer un feu tricolore qui passe systématiquement du rouge au vert, mais très rarement du vert au rouge !

Lire la suite sur Libération, journal de gôche, mais néanmoins à lire de temps en temps.

Mais il faut croire quand même que c’est très difficile de regarder le ciel pour voir l’heure… quand on a oublié sa Rolex à l’hôtel.

« Hier jeudi, le ministre du Travail Xavier Darcos a publié son classement des entreprises en fonction de l’état d’avancement des négociations sur le stress au travail. Les sociétés étaient réparties en trois catégories : liste verte pour les bons élèves, listes orange et rouge pour celles qui n’ont pas répondu, n’ont rien fait ou du moins pas suffisamment. Sauf qu’au fil des heures, jeudi, la liste rouge se vidait de son contenu, en douce : des entreprises vues en rouge, réapparaissait dans la liste verte. A se croire daltonien.  »

http://www.dailymotion.com/swf/x2l5uk

Dis Freedom, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Bof Bof...