Avis de tempête !… Après ou avant ?

Posted on 12 mars 2010

0


Avis de tempête ! Douche froide ! Retour glacial !… J’ai un peu hésité pour choisir un titre.

Paraît qu’il a neigé à Perpignan, à Toulouse, et même à Barcelone… M’en fiche, j’ai préféré l’hiver au Sahara…

Mais il faut toujours un retour, dit-on ! Mouais !

Il y a des fois où l’on s’en passerait !

Quinze jours d’absence, quinze jours sans infos, et sans (presque) voir la tête de notre omniprésent président, ça vide les méninges… Je dis presque, parce que même au fin fond du désert algérien, si tu as le malheur d’allumer la télé, tu n’as que le choix entre un omniprésent et un autre… Et à dire vrai, entre Messieurs Bouteflika et Sarkozy, en dehors de l’âge, je ne fais pas la différence. D’ailleurs, au nombre de flics par habitant, on va bientôt concurrencer l’Algérie. Il ne nous manque que les barrages systématiques à l’entrée de chaque bled…

Bref ! Le retour est plutôt morose. La campagne électorale est tellement sinistre que même les guignols de l’info semblent s’ennuyer. Des petites phrases tellement recuites, resservies et remâchées, qu’elles n’en paraissent même plus indigestes. Mais il faut bien le dire pourtant, ça ressemble plus à de l’étripage de volailles dans un abattoir malpropre, qu’à un semblant de pensée politique ! C’est un tel néant, à droite comme à gauche, que même Stéphane Guillon en appelle à voter UMP !

Oui, je sais, il y a trois fois « même » dans mon paragraphe ! Et alors ! Même que si j’en rajoute un, je me dote d’une syntaxe digne d’un candidat aux élections…

Un week end à faire frissonner les zozos, c’est ce qui nous attend sans doute.

Et comme je n’irai pas voter, sans avoir besoin de pourquoi, tant le pourquoi est explicite !

Juste en avant première pour contrer l’imbécillité* d’une certaine affiche du FN, mais que chaque politicien(ne) regrette sans doute de n’avoir pas commise… Quelques images du Sboû el Mawloud à Timimoun, en Algérie.

* Ce doit être réducteur, mais je ne mets qu’un « l » à « imbécillité », à moins que cela ne dénote encore d’un certaine fraîcheur de l’esprit ?

Quoi que… !!!

Et alors……

P.S. Le chameau s’appelle Maurice ! Et ce n’est pas une blague. Comme quoi !

« Nous » n’avons pas le privilège de l’identité !

Ni celui de… quoi que ce soit, d’ailleurs !

A suivre…

Mais la suite, dis, c’est pour quand la révolution !

Publicités