La mort en… direct !

Posted on 18 mars 2010

1


Je n’ai pas regardé France 2, hier soir, et le documentaire Le jeu de la mort. Non seulement il ne s’agit que de faire du neuf avec du vieux, mais on peut se demander aussi, si un tel documentaire ne tombe pas dans le travers qu’il prétend dénoncer, et ne faire rien d’autre que de la télé-réalité.

Pourquoi, en effet, si ce n’est pour faire recette (on appelle cela poliment « audimat »), remonter avec quelques variantes, une expérience déjà réalisée, et déjà maintes fois remise en scène. Mais il est sûr que de montrer une réalité est plus « parlant » que de se baser sur une réalité existante. A chacun sa conception du « documentaire ».

A revoir plutôt :

I comme Icare, d’Henri Verneuil, avec Yves Montand (1979)

Mettant longuement en scène l’expérience de Stanley Milgram, réalisée à l’université Yale, à New Haven, dans les années 1960, et destinée à mesurer le niveau d’obéissance, la soumission à l’autorité, et l’apprentissage par la punition. Si je ne m’abuse (mais à vérifier) l’expérience était destinée, notamment, à comprendre comment le nazisme était parvenu à créer un tel état de soumission.

………………………

Le prix du danger, d’Yves Boisset, avec Gérard Lanvin, Michel Piccoli, Marie-France Pizier (1983)

Où Le prix du danger est le nouveau jeu d’une chaine de télévision. Un homme doit rejoindre un endroit secret en évitant cinq hommes venus pour le tuer. S’il réussit, il empochera beaucoup d’argent, mais le nouveau participant (Gérard Lanvin) réalise très vite que le jeu est truqué… Et seule la mort au bout !

La mort en direct, de Bertrand Tavernier, avec Romy Scheinder et Harvey Keitel (1980)

Où Katherine (Romy Schneider), atteinte d’un mal incurable, est contactée par une chaîne de télévision qui souhaite filmer son agonie pour son émission La Mort en direct. Refusant l’offre, elle sera filmée à son insu par Roddy (Harvey Keitel), un cameraman, grâce à une caméra implantée dans son cerveau.

Et je suis loin d’être exhaustif. Mais, la mort en direct, lors d’une émission de télé réalité, cela existe déjà ! Ainsi lors d’une émission américaine qui suit des policiers dans leur quotidien, où un jeune homme meurt en direct… suite à un coup de Taser. Voir sur Agoravox.

Et il y en a d’autres…

Alors désolé, mais je préfère Brassens lorsqu’il me parle d’autorité

………………………

Et quant à la soumission… On peut bien lui couper les… choses. Il paraîtrait qu’elle n’en a pas.

P.S. Je tombe sur un truc amusant « J’ai perdu 38 kilos grâce à internet ». C’est génial le clic ! Dommage, que je n’aie pas 38 kilos à perdre. Il paraît que cela marche aussi avec les électrodes ! Et même avec la Mère Gégène ! D’ailleurs, ça devrait aussi marcher avec La Ferme (tais-toi) des célébrités.

Dis le clic, c’est pour quand la révolution !

Publicités