Coup d’Etat….

Posted on 14 juillet 2010

1


J’aime bien les Champs Elysées. Au printemps il y pousse du blé, et l’on y trouve même parfois des vaches. En été, il y pousse de beaux militaires. Et en général, ils y souffrent le cagnard, mais cette année ils ont eu du bol. Ils ont défilé sous la flotte.

Moi, quand je plante un gland et que je l’arrose, ça repousse. Pour les militaires, je ne sais pas, je n’ai jamais essayé. Mais on verra l’année prochaine.

Bon, je vous ai dit que j’allais faire un boobquake pour le 14 juillet. Et bien ça marche, le truc ! Peut-être pas pour les tremblements de terre, mais pour l’orage si ! J’ai à peine commencé, que vlan, des trombes d’eaux sur les Champs.

Il faut dire que les militaires, moi, je les aime comme Brassens aimait les pandores. Et pour ceux qui ne le sauraient pas, je leur laisse deviner comment.

Bon trêve d’antimilitarisme aujourd’hui. Il y a un autre truc qui m’énerve, c’est quand les français se prennent pour des belges. Bien oui, on va pouvoir franciser les blagues belges maintenant.

Tiens, j’en ai une : Pourquoi les (belges) français ont-ils arrêté la chasse aux canards ? Parce qu’ils n’arrivaient pas à lancer les chiens assez haut.

Et une autre : Comment reconnaît-on un (belge) français dans un sous-marin? C’est le seul qui porte un parachute !

Oui, lui, il doit être aussi militaire.

Et comment reconnaît-on un militaire (belge) français sur les Champs Elysées ? Il a oublié le sous-marin ? Non, il essaie de nager.

Bref, trêve d’antimilitarisme, ai-je dit, et lorsque nos députés ne sont pas payés à ne rien faire, comme ils ne savent toujours pas quoi faire, ils copient les belges. Et quand ils en auront fini avec l’humour belge, ils copieront les suisses. Et comme, quoi qu’ils ne fassent pas, le constructif, chez eux, ça n’existe pas, il faut qu’ils nous fassent de l’anti… (ouf ! Je respire).

De toutes façons, à quoi servent les lois, sinon à nous serrer les vis toujours plus fort. C’est d’ailleurs pour cela que l’on a inventé les militaires et les pandores. Mais à force de tout interdire… On ne pourra même plus arroser les glands…

Vous voyez de quoi je veux parler ? Non ! Bien de la pseudo morale que l’on tente de nous faire gober en nous l’enrobant d’une loi anti burqa. Certes, pour moi, la burqa est une barbarie qui réduit la femme au rang de sous espèce. Mais cessons de vouloir tout interdire, par simple vouloir interdire, et en l’enrobant de fumigène… On ne fait que poser des exclusions sur des exclusions déjà existantes. Et comme j’en ai déjà parlé, je vous y renvoie si vous le souhaitez :

http://www.lepost.fr/article/2010/04/23/2045503_le-mariage-c-est-la-burqa-des-catholiques.html

Mais il faut quand même relever un comble dans l’ineptie. Alors que le 13 juillet, à l’Assemblée Nationale, une seule voix s’est élevée contre ce projet anti-burqa. Nos chers députés français élus à l’Assemblée Européenne, et appartenant donc aux mêmes formations politiques, de droite, comme de gauche, ont adopté à l’unanimité une résolution stipulant que :

« l’interdiction générale du port de la burqa et du niqab dénierait aux femmes qui le souhaitent librement le droit de couvrir leur visage. »

C’est à dire, le contraire de notre nouvelle loi belgo-française. Et ils ajoutaient :

« De plus, une interdiction générale pourrait avoir un effet contraire, en poussant les familles et la communauté à faire pression sur les femmes musulmanes pour qu’elles restent chez elles et se limitent à entretenir des contacts avec d’autres femmes. Les femmes musulmanes subiraient une exclusion supplémentaire si elles devaient quitter les établissements d’enseignement, se tenir à l’écart des lieux publics et renoncer au travail hors de leur communauté pour ne pas rompre avec leur tradition familiale. L’Assemblée invite, par conséquent, les États membres à élaborer des politiques ciblées, destinées à sensibiliser les femmes musulmanes à leurs droits, à les aider à prendre part à la vie publique, ainsi qu’à leur offrir les mêmes possibilités de mener une vie professionnelle et de parvenir à une indépendance sociale et économique. »

Comble de l’ineptie, ou de… ? Je vous laisse choisir… A droite, on dit un jour non, et le lendemain oui. A gauche, on dit un jour non, et le lendemain, on s’abstient, ce qui signifie pourquoi pas ! A moins que la France et l’Europe… ce ne soit pas vraiment le même ménage (j’allais dire salade, désolé).

Alors oui, désolé, mais lorsque nos députés imitent les belges, je m’autorise à imiter le coin-coin.

Tiens, pourquoi les députés (belges) français ne produisent-ils pas beaucoup de poulet ? Ben pardi, c’est parce qu’ils plantent les oeufs bien trop profond.

Et à propos d’humour suisse, dans la même résolution, nos chers députés européens demandaient « instamment aux autorités suisses d’adopter un moratoire sur l’interdiction générale de la construction des minarets de mosquées et d’abroger dès que possible cette interdiction. »

Vu le changement d’humeur de nos chers députés, on va sans doute avoir bientôt une loi anti-minarets !

Bon du coup, je m’en fais deux autres. A quoi reconnaît-on un député (suisse) français qui joue au combat de coq ? C’est le seul qui vient avec un canard.

Et à quoi reconnaît-on un (militaire belge) député français dans un groupe de charmeurs de serpents ? Ben voyons, c’est le seul qui souffle dans le serpent.

Mais au fait, ils ne pourraient pas nous faire du boobquake, nos chers député(e)s… Au moins, cela nous ferait vraiment du vent.

P.S. Tiens, il paraît que BP a posé un nouveau couvercle sur sa fuite, mais que ça coule toujours…

Et cela vous étonne que l’on trouve des méduses de Méditerranée en Angleterre… Et non ! Ce n’est pas la dernière blague belge…
Et cela vous étonne que notre Vénéré ait posé un couvercle tout blanc sur certain de ses ministres… Non ! Ce n’est pas non plus la dernière blague suisse, quoi que…

Et je vous donne même le scoop du jour. Les joyeux soldats, ils ne se sont même pas noyés ce matin sur les Champs Elysées. Non, ils font coup d’état place de la Nation, et comme ils ne sont pas assez nombreux, ils embauchent même les mômes.

Mouais ! Du coup, j’antimilitarise quand même ! Et je recommencerai l’année prochaine…

Dis l’orage, c’est quand tu noyes le Pastis !

….

Publicités
Posted in: Les essentiels