Le majeur et l’index…

Posted on 5 août 2010

1


Qui a dit : « vous avez raison de soulever la question des étrangers, c’est un problème majeur dans notre pays » et « la délinquance, chacun sait qu’il y a des liens avec l’immigration, chacun le sait. »

Nicolas Sarkozy ? Brice Hortefeux ? Eric Besson ? Eric Ciotti ? Xavier Bertrand ? Eric Zemmour ? Marine ou Jean-Marie Le Pen ?

Perdu ! C’est Frédéric Lefebvre ! Ceci-dit, à un mot ou une virgule près, les autres ont sensiblement dit la même chose.

Bref, on connait le discours, tant il est à la mode aujourd’hui. Mais il y a une autre petite phrase qui m’intéresse dans les propos de Frédéric Lefebvre : les « socialistes n’ont pas tiré de leçon de 2002 », lorsque le Front national est arrivé au second tour de l’élection présidentielle.

Et le bon porte parole de l’UMP de nous expliquer que le record d’abstentions aux dernières élections tient au fait que l’on n’y a pas assez parlé des questions de sécurité !

Chacun sait que tout l’art de la politique consiste souvent à dire le contraire de ce que l’on pense, pour le faire passer, précisément, ce contraire auquel on pense si fort. Et comme presque plus personne n’est dupe, presque plus personne n’y croit. M’est avis que c’est plutôt là, qu’il faut voir les raisons de l’abstention. Tout le monde (ou presque) a compris qu’en dépit de tous les beaux discours, de droite comme de gauche, ce seront toujours les mêmes qui trinqueront, les riches à grandes coupes de champagne, les autres à coups de pieds au cul.

Bref, la droite actuelle a beau être la plus décomplexée du monde, elle n’en est (presque) pas pour autant la plus stupide du monde.

Certes, nous ne fréquentons pas le même café du commerce, Monsieur Lefebvre et moi. Mais s’il lui arrive d’écouter les conversations de bistrot, il sait très bien que mon petit constat de primate primaire est partagé par une majorité des gens :

Si les français ne votent plus, c’est tout simplement parce qu’ils ne les croient plus, nos chers politiques !

Revenons donc à notre petit jeu des contraires. Lorsque l’UMP nous dit qu’il faut agiter le spectre de l’insécurité pour écouter le « message » des français, cela veut dire quoi ? Que l’on se fiche éperdument de ce message ?… J’en laisse chacun juge…

Et lorsqu’on nous explique qu’il faut agiter ce spectre pour que ne se reproduise pas le cas de 2002. Personnellement, c’est bien au contraire que je pense, je l’ai déjà dit et redit. Cette petite manipulation ne leur sert qu’à une chose, faire monter la sauce de l’extrême droite, et se retrouver avec un duel Sarkozy – Le Pen en 2012. Ce serait d’ailleurs un anniversaire !

Mais attention quand même à l’anniversaire auquel on se prépare ! A force de faire monter la sauce extrême et corolairement l’abstention en passant sous silence les vraies préoccupations des gens… Le duel risque de faire mal, et le vainqueur de n’être pas nécessairement celui que l’on espère.

« Etre Français, ça se mérite. La nationalité française, ça se mérite. Tous les droits et les devoirs qui vont avec, ça se respecte ».

Ce pourraient être les premiers mots du discours d’intronisation de Marine Le Pen en 2012.

Et cette France là, moi, je n’en veux pas !

Mais rassurez-vous, non, ce n’est encore qu’une fiction. Et ce ne sont que les propos de… Xavier Bertrand, nouveau trésorier par intérim de l’UMP…

P.S. Le majeur et l’index, mais pourquoi un tel titre, direz-vous. Bien Eric Besson, lorsqu’il nous montre son index, n’est-ce pas pour nous dire qu’il est majeur ?

Mais au fait, c’est semaine mondiale de l’allaitement maternel, en ce moment… Ah que !… Mais non, je ne vous refais pas le coup de la marine en boobquake…

Dis le boob, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Les essentiels