Comment prévenir la démence ?

Posted on 9 août 2010

1


Il paraît que si l’on parvient à supprimer en bloc la dépression et le diabète, que l’on bouffe des fruits et légumes, et que l’on améliore nos capacités intellectuelles, on peut réduire très sensiblement les cas de démence chez l’humain. C’est mon poisson rouge qui a lu ça ce matin dans Sciences et avenir, pendant que je lisais les gros titres de la presse.

Et en guise de gros titres, en voici quelques uns en vrac :

Championnat du monde de sauna en Finlande, un mort.

Yannick Noah, personnalité préférée des français.

Glissements de terrain en Chine, au moins 127 morts et 1300 disparus, selon le comptage officiel chinois.

Inondations dévastatrices au Pakistan, au moins 1600 morts, près de 15 millions de personnes sans abris. Et ce sont les mêmes chiffres que l’on entend depuis deux semaines…

A Moscou, le taux de mortalité à doublé en raison des incendies, et atteint 700 décès quotidiens.

Pour BP, le coût de la marée noire du Golfe du Mexique aurait déjà dépassé les 6 milliards de dollars. Et même qu’après la Mer Jaune, c’est en Inde qu’il y a une nouvelle marée noire aujourd’hui.

Au Rwanda, le président Paul Kagamé se succédera très probablement à lui même lors d’élections « très démocratiques ». En 2003, il avait été élu avec… 95 % des voix. Difficile de mieux faire… Mais sait-on jamais ! En matière de démocratie, on n’est loin d’avoir tout inventé….

Et chez nous, il paraît que « l’économie souterraine (serait le) cancer des sociétés modernes auquel nous avons décidé de déclarer la guerre », dixit Frédéric Lefbèvre. Que les français veulent une « fermeté totale », que « le combat contre la voyoucratie doit être celui de la société tout entière » et que la gauche commet une faute lourde en ne s’y attaquant pas… Et Monsieur Lefèbvre de ne (presque) pas citer (le bouc émissaire) les gens du voyage et les roms.

Il a bien fait de lire Sciences et avenir, mon poisson rouge !

Ceci-dit, à la lecture de ces titres, je comprends nettement mieux pourquoi l’on se tue lors d’un championnat du monde de sauna, et surtout pourquoi Yannick Noah est notre personnalité nationale.

Et je comprends encore mieux pourquoi aujourd’hui seuls deux politiques figurent parmi le top 50 des personnalités préférées des français. Simone Veil, à la 21ème place, et Jacques Chirac à la 41ème, l’un comme l’autre étant hors du circuit.

Et tiens, il se marre mon poisson rouge. Dans l’article de Sciences et avenir sur la démence, il me lit que les scientifiques « suggèrent que les programmes de santé publique devraient inciter aux activités intellectuelles à tout âge, quelles que soient les aptitudes de chacun… »

Moi, j’en connais qui en auraient bien besoin, qu’il me dit le poisson, s’ils veulent refigurer au top 5O.

Il faut dire qu’il est parfois étrange, mon poisson rouge, il ressemble à un crocodile en petit, et il lui arrive de se prendre pour un chat. Si, ça existe ! D’ailleurs, certaines fois, il m’arrive aussi de le surprendre en grande conversation avec ma chatte.

Tiens, ce midi par exemple, j’étais tranquillement en train de siroter mon pastis, et j’entends :

Il est à la traine, le papi. Faudrait qu’il se muscle un peu le cerveau, s’il veut pas finir en démence. Il ne sait même pas que maintenant, entre « français ou voyou », il faut choisir… Si, je t’assure, c’est un secrétaire d’Etat niçois qui vient de le dire. Ils ont dû se passer le message, les UMPistes, ou ils ont la même machine à écrire…

Oui, mais au moins, ils travaillent de dessous le chapeau, eux, même en vacances. Risquent pas de finir en démence, eux ! Ils viennent même de trouver une nouvelle appellation d’origine contrôlée, le « présumé coupable », et ça, ce n’est pas du Brice de Nice.

J’avais bien saisi la note d’ironie. Du coup, j’ai eu un peu de mal avec mon pastis. Mais il faut dire à ma décharge, qu’avec mon pastis, je bouffais des olives, et comme l’olive est entre le fruit et le légume, je me disais que…

Bref, j’ai failli aller traire les mûres pour de bon, mais elles ne sont pas encore mures. Alors j’ai imaginé un Mickey manipulant un certain front… Puis un Marsupilani… Puis…

Et pour l’art de traire les mures, il faudra attendre encore un peu. Mais pour celui de prévenir la démence, j’avoue, je ne sais plus trop…

Dis Mickey, c’est pour quand la révolution !

Publicités