Nos amis les singes…

Posted on 13 août 2010

1


Savez-vous pourquoi les singes attaquent l’homme ? Tout simplement parce que l’homme bousille leur habitat naturel. Si, c’est vrai, c’est le résultat d’une très savante étude d’universitaires japonais menée auprès de singes guinéens.

Bon, pourquoi je dis ça, moi ? En fait, je voulais parler du rassemblement au japon des extrêmes droites du monde, sous le nom d’internationale des nationalistes. Oui, ils ont dû lire Marx, les nationalistes internationalistes. Et en plus, ils se réunissent au Japon quelques jours après l’anniversaire de l’explosion des deux bombes atomiques…

Je connais quelques mauvais penseurs à qui cela donnerait des idées de comique… Mais bon, le comique n’est pas trop de mise, en ce moment. Surtout depuis que nos joyeux UMPistes tentent à tour de bras de rivaliser avec l’extrême-droite.

Tiens, prenons un exemple de comique. Un comité de l’ONU critique les positions actuelles de notre bien aimé gouvernement sur les roms, les gens du voyage, et la déchéance de nationalité. Et hue dada ! C’est Haro sur le baudet !

Mais de quoi il se mêle, ce comité ? Il ne pourrait pas balayer devant sa porte, avant d’aller faire pipi sur la notre. Même que « tous les pays qui en font partie (du comité) ne sont pas des exemples de démocratie vivante ni des exemples du respect des minorités : l’Algérie, la Russie, la Roumanie, qui traitent très mal les Roms chez eux — il faut voir dans quel état ils sont lorsqu’ils viennent chez nous ». (dixit Christian Vanneste)

Des Roms en Algérie ! Moi, je veux bien, mais je n’en connais pas beaucoup. Pas facile de traverser la grande bleue en roulotte. Mais bon, passons.

Et d’ailleurs, lorsque notre Vénéré ou l’un de ses ministres s’en va en Algérie serrer la pince à Monsieur Bouteflika, est-ce qu’il lui parle de démocratie ? Non mais ! De quoi je me mêle !

Non, il y va pour parler pétrole, gaz naturel… pognon quoi ! Rien à voir avec la démocratie !

Et lorsqu’ils vont serrer la pince à Monsieur Poutine, est-ce pour parler démocratie ? Non, c’est pour envoyer des zavions pour éteindre l’incendie, mais surtout pas la guerre en Tchetchenie, ou en Ukraine, et d’ailleurs, il ne s’agit même pas de « guerre », mais de « rébellion », voire de « terrorisme »… Alors quoi ?

Et en plus, chez nous, on fait bien les choses. « Nous avons un pays qui respecte les principes démocratiques et républicains et les droits de l’Homme, c’est incontestable ». Et même que « la politique que nous menons (qui) est efficace et (qui) garantit les libertés » (dixit Dominique Paillé).

Faut dire qu’ils sont un peu raides, les membres du comité de l’ONU. Tiens, par exemple, ils nous disent qu’il « est temps pour la France de faire vivre les rêves de liberté, d’égalité et de fraternité ».

Non mais alors, de quoi je mêle !

Et pire, « un autre membre du Comité s’est inquiété de la recrudescence du racisme et de la xénophobie en France ».

Et puis quoi encore !

Et encore une : « on a « l’impression que le politique maltraite le droit en France », a pour sa part déclaré un autre expert (qui) a par ailleurs vivement regretté que de nombreuses recommandations émanant d’institutions telles que la Commission nationale consultative des droits de l’homme et la HALDE ne soient pas suivies d’effet, surtout en ce qui concerne les questions de discrimination. »

Ca, c’est le bouquet…

Pour qui ils se prennent ces membres du comité ? Franchement, moi, si j’étais UMPiste, comme Monsieur Vanneste, je réclamerais une enquête de moralité.

Mais bon, ça y est, c’est fini, ils sont repartis en charter les comitistes de l’ONU, pas besoin de leur payer le billet pour l’Algérie, ou la Roumanie.

Mais au fait, Monsieur Vanneste, ne faisait-il pas partie de la quinzaine de députés UMP qui se sont prononcés pour le rétablissement de la peine de mort ?…

Bref, ils son repartis les experts en droits de l’homme, et nos joyeux UMPistes vont pouvoir recommencer la valse de jolis charters. Il paraît qu’après le nettoyage d’une quarantaine de camps roms en 15 jours, 700 personnes devraient être reconduites dans leur pays d’origine…

A ce rythme là, c’est la Marine qui va faire la tête, si elle se retrouve à l’Elysée en 2012, il ne lui restera plus personne à chartériser…

Mais bon, je digresse encore. Où en étais-je ? Ah oui ! Les singes, les hommes, et les extrêmes droites au japon !

Bon, pour les singes qui attaquent l’homme, pas besoin de faire un dessin. Lorsqu’il n’a plus rien à bouffer le singe, où c’est qu’il va trouver les bananes ? Bien, dans ton frigo, tiens !

Mais pour les extrêmes droites qui s’internationalisent au Japon, alors là, je ne comprends pas… A moins que… ils ne doivent pas se sentir bien, chez nous, les extrêmes droitistes, à force qu’on leur pique leurs discours. Même que pour leur réunion d’internationale, il n’y a que France Soir pour en parler… C’est tout dire…

Dis primate, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Raz-le-bol