Des nouilles et du pain…

Posted on 16 août 2010

1


C’est pôvre, un ministre. Ca ne dispose que de 112 euros par mois pour vivre, c’est endetté de 89 %. Mais ça légion d’honnorise son comptable et le patron de sa femme, et ça peut même contracter des emprunts de 6500 euros.

Remarque, 112 euros, ça permet de s’acheter des nouilles, du pain, et si tu es parcimonieux avec le beurre, il te reste un euro pour rembourser l’emprunt.

A raison d’un euro par mois, ça te fait 500 ans pour rembourser les 6500 balles.

Mais comme avec tes 112 euros, il faut que tu économises sur l’eau du bain, et que de très sérieux chercheurs suisses ont démontré que le manque d’hygiène augmentait la longévité (si, c’est vrai), tu as peut-être des chances d’y parvenir…

Bon, tout ceci n’est évidemment qu’une fiction inventée de toutes pièces par des journalistes « acharnés » ne proférant que des « allégations absurdes »… Décidément, ce sont vraiment des plaisantins, ces journalistes.

Et tiens, à propos d’absurdités, il paraît qu’hier c’était le 15 août et que l’on célébrait la vierge… Oui, je sais, il y a différentes manières de célébrer la vierge, mais par décence, je ne vous les dirai pas.

Si ? Juste, une alors ! A Lourdes, un petit plaisantin s’est amusé à la célébrer à coup… d’alerte à la bombe… Et toc, les 30.000 pèlerins réunis dans l’église se font évacuer. Ce doit encore être le coup d’un journaliste !

Ceci-dit, j’espère qu’ils ne lisent pas les chercheurs suisses, les 30.000 pèlerins. Sinon, même l’encens ne suffit pas, faut l’asperger à l’eau de rose, l’église de Lourdes…

Bref, revenons à nos fictions. Si tu n’as que 112 euros par mois pour vivre, il y a un autre truc pour rembourser l’emprunt, le loto…

Bien oui quoi, le loto ! Un truc qui se fait de la publicité avec un trèfle à 4 feuilles, et qui te dépouille les pauvres chaque semaine, en leur faisant miroiter qu’ils peuvent devenir plus riches que les riches… Il paraît que ça marche des fois. Mais il faut jouer le vendredi 13, c’est le seul jour où tu peux gagner 13 millions, trois ans de salaires du grand PDG des yaourts. Les autres jours, c’est que du fifrelin, à peine un salaire de ministre… Tiens vendredi dernier, il y a un mec qui avait une chance sur 19 millions de gagner, et paf ! Il a gagné. C’est pas génial ?

Bon, j’espère que ça n’est pas un journaliste, ni le farceur de Lourdes, ni l’inventeur de la machine à pets (celui-là, je vous en parlerai un autre jour). J’espère au moins que c’est un pauvre à 112 euros par mois.

Et tiens, à propos de loto, ma chatte est jalouse parce que l’autre jour, j’ai adopté un éléphant rose, et comme c’était jour de fête, j’ai un peu trop causé avec l’éléphant. Il faut vous dire aussi qu’elle fait la gueule parce que vendredi 13, justement, je n’ai pas joué au loto.

T’es nul, qu’elle me bougonne, ma chatte. Imagine le nombre de gourmets que tu mettais dans mon assiette, avec 13 millions ! Et arrête avec ton oliphant, ça m’agace.

Dis donc, toi ! Tu m’emm… avec tes gourmets ! T’as qu’à aller bouffer les souris !

Ben voui ! Monsieur le réactionnaire ! T’as déjà chassé la souris, toi ?

Euh oui… Enfin, parfois… Enfin, il y a longtemps…

Mais non, andouille, je ne te parle pas de ces souris là. Mais des vraies, celles à quatre pattes, que tu passes tellement de temps à courir après, que quand tu les choppes t’es trop crevé pour les bouffer. Et en plus, la souris, même quand elle est morte, elle te nargue encore, elle sautille. Bien franchement, ça te nique les pattes la chasse aux souris. Moi, je préfère le gourmet dans mon assiette…

Dis donc Mamie, tu ne crois pas que c’est toi la réactionnaire ! Vouloir que je joue au loto parce que Madame est trop flemmarde pour chasser la souris…

Bref, ce genre de conversation. Mais je tiens bon, je ne joue pas au loto. Enfin, si, j’ai essayé une fois.

Pour mon anniversaire, on m’avait offert une pochette cado avec des trucs à gratter dedans. J’en gratte un, deux, trois… que niet. Mais le dernier quand même, je gagne 10 balles. Pas de quoi fesser le chat, mais bon… Du coup, allez-va, que je me dis, je me vais tenter le loto. Sauf que je ne sais pas comment on fait et que je demande au buraliste. Mal m’en a pris. L’a dû croire que je me fichais de sa tête, le gusse, en lui demandant comment cocher les cases. Et je me suis fait engueuler comme un malpropre…Et au final, j’ai jeté le chose à cocher, et je me suis acheté des clopes.

Bref, j’en étais où, moi ? Ah oui, le loto et le pauvre à 112 euros, et les malpropres qui vivent des lustres pour pouvoir rembourser leurs emprunts.

Et tiens, à propos de lustres. A Nice, une Mamie vient de fêter ses 101 ans. (Et non, je ne parlerai pas de son hygiène). Mais du coup, un ministre est venu lui serrer la pince à Mamie. Faut dire qu’il est aussi Maire de Nice, le ministre. Et qu’il doit avoir besoin de publicité. Selon certains socialistes malveillants, il paraît qu’il brigue le ministère de la police. Moi, je dirais plutôt celui des charters. Mais bon, je ne suis pas devin.

Donc, le ministre aurait chuchoté aux oreilles de Mamie qu’il faut sanctionner les municipalités qui « ne se conforment pas à leur obligation de sécurité », ce qui a suscité de vives protestations chez les malveillants socialistes, et même dans les rangs de l’UMP. Du coup, obligé de se justifier, le ministre (et un autre petit coup de pub au passage), il nous dit qu’il appelle « à une union sacrée pour la sécurité, c’est comme ça qu’on gagnera ». Et qu’ensemble, « formons une équipe de France de la sécurité plutôt que de nous chamailler ».

Mouais, si elle est aussi costaude que l’équipe de foot, son équipe de France, c’est pas gagné. Elle devrait tenter le loto, elle aussi. Ou s’essayer de jouer aux dames. Non, tiens, aux petits chevaux, c’est plus reposant, ce sont les dés qui jouent pour toi, un peu comme le loto.

C’est quand même marrant cette France d’aujourd’hui, on croirait vraiment une fiction…

Tu trouves ça marrant, toi ? Qu’elle me dit, ma chatte. Tu ne sais pas qu’en Catalogne, ils viennent d’interdire la corrida. Ben chez, vous, ça existe encore ! Et quand je vois un troupeau de clones en blanc et rouge réunis dans une arène pour fêter la mort du toro, moi, ça me désespère de l’humanité.

Et quand je vois que non seulement on expulse, mais qu’en plus on sépare les hommes des familles, et qu’on menace les femmes d’être séparées de leurs enfants… Elle est belle, ta France ! Ca rappelle vraiment celle d’un certain Maréchal ! Dis, c’est quand qu’ils réinventent le garrot ?

Et arrête de causer avec ton oliphant, ça m’agace !

Oui, mais tu vois, les ministres, ils tiennent parfois leur promesses, il y en a même qui baissent leur salaire et ne vivent qu’avec 112 euros.

Alors ça, ça lui en a bouché un coin. Et je suis reparti causer à mon éléphant.

Dis Mamie, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Raz-le-bol