De l’art du bombing sur Gogole…

Posted on 7 septembre 2010

1


J’avais fais provision de pain pour quelques jours. Mais fini. J’ai donc dû acheter une baguette, hier soir. Et toc ! Cinq centimes d’augmentation… J’ai d’ailleurs reçu ma facture d’EDF, il va falloir que je regarde.

Bref, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais sur les autoroutes, lorsque l’on décide d’ouvrir un chantier, c’est généralement en période d’affluence, le week end, ou pendant les vacances. Si ce n’est donc pas l’effet d’un sténotypiste qui s’est trompé de date, ce doit être volontaire. Un effet de régulation, en quelque sorte. Plus le chantier est lent, moins vous roulez vite. Sauf que lorsque vous roulez moins vite, vous avez plus de chances de vous endormir au volant (c’est en tout cas ce qu’affirment certains), et plus vous risquez le booum dans le …ul de la bagnole qui vous précède. D’où s’ensuit généralement un coup du lapin (je sais, on me l’a déjà fait) et une crise de nerf de votre assureuse préférée. Bref, va savoir si cela régule les accidents ou les primes d’assurance. Mais en général, elles augmentent, et de bien plus de cinq centimes… Va vraiment falloir que je regarde ma facture d’EDF !

Et tiens, la facture d’EDF d’ailleurs, c’est généralement en été qu’elle augmente. De même que le ticket de métro ou la baguette. Et si vous êtes en vacances, c’est le mois suivant que vous la recevez. Du coup, vous n’y regardez pas de trop près… Mais toc, comme par hasard ! Ce doit être un effet de régulation aussi, mais à l’inverse. Là, c’est vous qui recevez le booum dans le …uc.

Oui, je sais, si l’on mélange le ul avec le uc. Ca donne le même truc.

Bref, parlons un peu chiffres. On connaît depuis longtemps l’habileté des politiciens pour manipuler les données de telle sorte qu’elles produisent les chiffres qui leur conviennent. Tiens, Monsieur Hortefeux par exemple, qui nous démontrait il y a quelques jours que la criminalité des roumains avait augmenté de 259% en 18 mois. Alors « qu’officiellement », il n’existe pas de mesure de la criminalité par nationalité. Et bien si, grâce au fichier STIC, il est parvenu à nous en trouver.

Ou tiens, Monsieur Besson qui nous disait que samedi, nous n’étions que quelques milliers à manifester. Bon, moi, j’ai toujours été nul en mathématiques, mais les quelques milliers du Monsieur le ministre des charters, à Paris, ça faisait du nombre. Il nous a peut-être pris pour des vacanciers en balade, notre bon ministre. Il faut dire qu’il faisait beau, samedi, et qu’il y avait beaucoup de shorts et de mini-jupettes.

«Un parti politique, ce n’est pas le Club Med. On n’a pas besoin de gentils organisateurs!» C’est la petite phrase de Patrick Devedjian, ci-devant ministre de la relance (???) à propos de Xavier Bertrand, ci-devant secrétaire général de l’UMP. Mais j’avais mal lu, je croyais qu’il s’adressait à Monsieur Besson.

Ceci-dit, m’est avis qu’un ministre de la relance, soit il ne dort qu’une petite heure par nuit tant il a de boulot, soit il est payé a regarder pousser les arbres jusqu’à la chute des glands.

Et d’ailleurs, dans la même interview de Monsieur Devedjian, on peut lire : « En politique, tout n’est pas permis. » Et, « Je n’entends aucun ministre se plaindre ou s’inquiéter pour son avenir. Et si c’était le cas, ça n’intéresserait pas les Français. » Payés 13.000 balles par mois, sans compter les petits avantages, et quelques cumuls, il ne manquerait plus que ça qu’ils se plaignent ! Quant à leur avenir, il a déjà la retraite bien assurée, lui.

Bref, il paraît que samedi, « le PS (…) a manifesté main dans la main avec des groupes d’extrême gauche dont l’objectif est de remettre en cause pour ne pas dire détruire le fondement, l’organisation et les valeurs de notre société. Il faudra d’ailleurs qu’ils se clarifient », a dit encore Monsieur Hortefeux.

Certes, mais j’aimerais bien savoir de quel fondement il cause. Personnellement, j’ai plutôt l’impression que c’est nous qui prenons des coups au fondement. Quant à ses valeurs, moi, je préfère celles des rillettes. Et quant à l’organisation de « notre » société, il faudra que l’on m’explique un jour comment ça marche, en dehors du tout pour le fric, je ne vois pas trop.

Bon, c’est encore manif demain. Si je trouve un socialiste, j’irai donc lui serrer la pince, et je ne mettrai pas de short, de peur qu’on me prenne encore pour un touriste égaré.

Et d’ailleurs, il paraît que Bernard Kouchner est venu faire un tour à la manif, samedi. Mais non, je divague, il tentait de réanimer Georges Kiejman, l’avocat de Liliane Bettencourt, au Père Lachaise… Demain, c’est peut-être le ministre des retraites qu’il va devoir réanimer.

Et tiens, à propos de manif encore, selon Eric Ciotti, le monsieur sécurité* de l’UMP qui préconisait il y a peu des peines de prison pour les parents d’enfants délinquants, les manifestations contre la politique du gouvernement traduisaient « une complaisance coupable à l’égard de ceux qui bafouent les lois de la République ». Aucun rapport avec les retraites, ni avec l’affaire Bettencourt, je sais.

Mais comme notre Vénéré vient d’inventer un nouveau délit ce matin, passible de déchéance de nationalité, « l’abus de droit à la libre circulation ». Il va falloir faire attention où l’on marche, en manifestant demain. Pas question d’abuser, sinon c’est direct de charter.

Mais au fait, je parlais de mélanger des ul et les uc, au début. Et bien, vous saviez ce que c’était qu’un bombing sur Gogole ? Moi non, mais maintenant je sais. Si vous recherchez « trou du cul » sur Gogole, le premier résultat vous envoie vers la page Facebook de notre Vénéré…

Il y a vraiment des petits plaisantins sur Gogole. Ils doivent faire partie de groupes d’extrême gauche…

En tout cas, bonne manif demain, à tous ceux qui, comme moi, iront se faire un coup de liberté de circulation…

P.S. En Guinée, les chimpanzés ont appris à désactiver les pièges posés par les braconniers. Mais ça, c’est bien évidemment une autre histoire.

A lire aussi, si vous avez le temps, Vivre sur Mars

Et pour d’autres images de la manif
http://www.myspace.com/jmplouchard

Dis le singe, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Les essentiels