Pourquoi cloner une salamandre ?

Posted on 8 septembre 2010

1


J’ai décidé de faire encore grève aujourd’hui. Donc hier, je vous parlais de chimpanzés, et je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai été plutôt sympa. En dépit de mon titre, « Les chimpanzés ont-ils des ailes », j’ai réussi à ne pas comparer les hommes politiques à des primates. Ce qui d’ailleurs eut été très désobligeant pour mes amis les singes.

J’essayerai de faire de même aujourd’hui, mais cela va être dur. Je suis en effet tombé ce matin sur l’histoire d’un robot serpent qui grimpe aux arbres. Evidemment, il est américain, et il s’appelle donc Oncle Sam. Il paraît qu’il pourrait servir pour localiser les survivants dans les décombres d’un tremblement de terre, ou pour inspecter les terrains minés. Oui, il sait aussi ramper, et il sait même nager « sur l’eau » (Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Science et avenir).

Et d’ailleurs, la robotique s’intéresse beaucoup aux reptiles, il paraît qu’une équipe franco-suisse à inventé un robot-salamandre, mais on ne dit pas à quoi il sert. Peut être à récupérer le serpent lorsqu’il s’est paumé dans la forêt, à moins que les américains n’aient pensé à équiper Oncle Sam d’une sonnette.

C’est vraiment marrant Science et avenir, il y a un article sur un satellite paralysé par le froid qui « avait juste besoin d’un peu de chaleur ». Un autre pour apprendre à nos mômes à s’entraîner comme des astronautes et découvrir ainsi quelques notions de l’hygiène dinatoire – il paraît qu’ils bouffent mieux que nous, les astronautes. Un troisième qui vous dit que si vous stimulez votre cerveau, vous pouvez repousser la maladie d’Alzheimer – il va falloir que je me mette au Suduku.

Bref, aucun intérêt ! Si, tiens, j’ai appris un truc. Tous les systèmes qui a priori nous semblent incohérents, du style une nuée d’oies sauvages, une colonie de micro-papillons, ou le serpent monétaire européen, utilisent en fait « des nanomoteurs naturels qui interagissent pour former un mouvement cohérent à plus grande échelle. »

Espérons que ce soit le cas pour les manifestations d’hier. Mais c’est plutôt mal barré. A moins de déloger un certain roi soleil de son petit Versailles, on va bel et bien se faire tailler la retraite comme un string lavé à l’eau bouillante… On n’en verra même plus la couleur.

Bon, le truc sur les nuées d’oies sauvages, c’était dans un article où l’on nous explique que l’on étudie actuellement « un modèle pour faire surgir l’ordre du chaos ». Ce sont des allemands qui expérimentent la chose. Et ce doit être pour ne pas contredire Alain Minc qui nous disait que tous les allemands étaient héritiers de leur histoire. Il me semble en effet qu’un petit moustachu avait déjà tenté le coup, mais en produisant l’effet inverse.

Oui, je sais, c’est ce que l’on appelle de l’humour au raz des pâquerettes. Mais même lorsqu’un champ de pâquerette s’affole sous la caresse du vent (c’est joli, ça, non ?), il y a une cohérence.

Tiens, je vous prends la couverture de L’Express, par exemple. On y voit une photo de Messieurs Sarkozy et Fillon qui semblent se dire mutuellement qu’ils ont la braguette ouverte (je ne risque pas d’autre comparaison, mais… Si ? Alors qu’ils ont les lacets défaits…), et ça titre « Sarkozy-Fillon, la fin… » Franchement, je ne vois pas le rapport avec la photo. Et d’ailleurs sur la même couverture, on peut lire qu’il y a dans le journal un guide 2010 « spécial foires aux vins », ainsi qu’un « spécial mode » de 150 pages. Vous trouvez une cohérence la-dedans ? Bien si, les chercheurs allemands vont bientôt nous le démontrer.

Ou un autre, dans Libé par exemple, je lisais que les amendements proposés par notre bon gouvernement à sa loi loppsi 2 (joli nom pour une loi d’orientation et de programmation de la performance de la sécurité intérieure) avaient du mal à passer au Sénat, pourtant plutôt de droite ! Et juste à côté, on peut lire que Zidane décidera pour son fils, ou qu’un médecin finlandais « téteur de seins » va passer devant la Cour suprême, ou encore que l’on bataille sur les chiffres à propos de la manif d’hier, il y aurait eu entre 1,1 et 2,7 millions de participants… Il faut vraiment être chercheur pour trouver une cohérence la-dedans. Mais… Il paraît quand même.

Bon, moi, je veux bien me faire « médecin téteur de seins », me noyer dans le guide des foires aux vins, ou me mettre couverture de mode sur L’Express (quoi, ma gueule ?…), mais pour les mathématiques, ce n’est toujours pas mon truc. Par contre, ce dont je suis sûr, c’est qu’il y avait même des poulets dans la manif d’hier. Et qu’ils n’étaient pas de Loué… Ce devaient être des poulets libres…

Et quant au robot salamandre, s’il se met lui aussi au Suduku pour repousser l’Alzheimer et qu’il fait un stage d’astronaute pour apprendre à bien bouffer les nanomoteurs, il pourra peut-être devenir ministre du compatage… Ou pourquoi pas premier ministre. Mais pour cela, il faudra qu’il apprenne à ne jamais dire à son patron qu’il a la braguette ouverte. On ne sait jamais, il peut y avoir un photographe caché dans le placard.

P.S. Ils auraient du titrer « Suivez leurs regards », dans L’Express… Mais merci quand même de m’avoir inspiré cette petite pouffade. Et comme le dit Monsieur Gan sur L’express aussi, « ils ne sont pas toujours faciles à suivre ». Mais avec moi, vous êtes « assuré d’avancer »…

Mais hier, à la manif, je n’ai toujours pas vu Bernard Kouchner, ni Fadélà Amara… Va comprendre !

Mais… Un peu de sérieux, je vous prie. A lire aussi, si vous avez le temps, Rue de l’Elysée, c’est chic ! Et s’il vous reste encore du temps, Vers une lapinisation des esprits

Dis lapin, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Les essentiels