Comment évolue le cerveau avec l’âge ?

Posted on 13 septembre 2010

1


Il paraît qu’une étude scientifique montre qu’un scanner ne met que cinq minutes pour évaluer la maturité du cerveau humain. Par contre, pour séquencer le génome d’une dinde domestique, c’est nettement plus long, on s’y colle depuis 2008 et l’on n’en est encore qu’à 90 %. Et pourtant, ce sont des chercheurs américains qui y oeuvrent, et avec de sacrés moyens, puisque la dinde est l’une des principales sources de viande alimentaire aux Etats-Unis.

Bon, c’est vrai, les ricains n’en sont pas encore à manger du cerveau humain, mais cela donne à réfléchir. Oui, parce que si l’on tente de séquencer le génome de la bestiole, c’est pour pouvoir en « produire » de meilleures mangeables ; des dindes OGM, si je comprends bien….

C’est pour quand le cerveau OGM ? Moi, je veux bien en réserver un tout de suite, parce que le mien, il fume bigrement en ce moment… Mais ce ne doit pas être le cas de tout le monde !…

Ouais ! Changeons de sujet ! Je vais encore me perdre dans une histoire d’effet papillon sans aucun rapport avec ce que je veux dire. Tiens, d’ailleurs, on ne parle plus de la marée noire de BP, elle a dû s’évaporer. Ni du volcan éjaculmachin… Ah si, pour celui là, il paraît que les compagnies aériennes ont demandé 51 millions d’euros de dédommagement à notre gouvernement pour empêchement de voler en ligne droite. C’est sans doute pour cela que l’on va augmenter le prix des clopes.

Bref, encore une histoire d’écran de fumée… Passons…

Tiens, vous connaissez un certain de Maîstre ? Non, pas celui duquel tout le monde parle aujourd’hui ! C’est Joseph qu’il s’appelait le mien, et il fut le philosophe de la contre lumière et de la papification de la société. Pour lui, les philosophes des lumières étaient d’affreux gauchistes, et le pape devait prendre la direction du monde. Et bien ce cher Joseph écrivait en prologue de ses Considérations sur la France en 1796 :

« Ce qu’il y a de plus admirable dans l’ordre universel des choses, c’est l’action des êtres libres sous la main divine. Librement esclaves, ils opèrent tout à la fois volontairement et nécessairement : ils font réellement ce qu’ils veulent, mais sans pouvoir déranger les plans généraux. »

N’y voyez surtout aucun rapport avec l’affaire de Maîstre qui occupe aujourd’hui la Une de la presse… En dehors du fait, peur-être, que certains UMPistes ont dû s’inspirer de ce bon vieux Joseph (non, pas Staline), mais de celui qui nous aimait comme de libres esclaves…

En langage actuel, on pourrait traduire ses propos par : faites donc ce que vous voulez, du moment que cela ne dérange pas nos plans !

Et tiens, je vous donne une autre citation, « je crois que l’on ment moins quand on a la bouche pleine ».

Elle est de Claude Chabrol, celle-là. Moi, je n’étais pas un grand fan de ses films, mais j’aimais bien l’humour et le bon sens du bonhomme. Mais pour une fois, il a dû se tromper, ou alors, en ce moment, il y a de plus en plus de monde qui a la bouche vide et le ventre creux. Mais pour le nez fin, ça, je ne sais pas. A moins que certains n’aient aussi acheté le mot « mensonge » sur Gogole. Mais ça, ce doit être difficilement vérifiable.

Prenez la légion d’honneur par exemple. Moi, sauf si j’arrive un jour président de la république (rassurez vous, nous n’y sommes pas), je n’ai aucune chance de la recevoir. On ne va quand même pas la donner à n’importe quel quidam dans mon genre ! En plus, il faut que la demande passe au moins par un ministre, sauf si vous êtes le président justement, auquel cas vous l’avez d’office. Si donc, comme moi, vous ne (copinez) connaissez aucun ministre, vous n’avez aucune chance d’être honnorisé (à moins de mourir au combat ou de faire acte de résistance, mais ça, c’est une autre histoire). Et je n’invente pas, il existe même un code de la légion d’honneur qui décrit tout ça.

Donc pourquoi un ministre essaierait-il de taire qu’il a recommandé telle ou telle personne pour la médaille, alors que c’est l’usage réglementaire ?

Pour en revenir à Chabrol, on peut se demander s’il aurait la bouche vide ou pleine ?

Ou tiens, prenons l’exemple des circulaires ministérielles. Lorsqu’un président adresse ses voeux à tous les français lors d’un discours public, dans une ville d’Isère, par exemple, il est d’usage qu’il s’adresse aussi à ses ministres, non ? A moins qu’ils ne soient sourds. D’ailleurs, généralement, les ministres connaissent à l’avance la teneur de son discours. Si je ne m’abuse, ils sont payés pour ça. Et ils sont aussi payés pour mettre en oeuvre les décisions du président, et donner les directives pour ce faire, à ceux qui vont les appliquer. D’où l’utilité d’une circulaire ! Non ?

Donc pourquoi taire que de telles circulaires existent, et surtout pourquoi nier que des directives aient été données ?

Là encore, on peut s’interroger sur la vacuité de certaines bouches ! D’autant plus que si l’on avait reconnu toute de suite que l’on avait recommandé tel légionable, comme le veut l’usage, ou que l’on avait envoyé telle circulaire, comme le veut la coutume… Primo, cela eut évité à certains journalistes malveillants d’aller fouiller dans les petits papiers, pour découvrir d’autres petits papiers enfouis dessous. Deuxio, cela eut transformé certaines affaires en eau de boudin, plutôt que de les faire monter en épingle. Puisque tels étaient la coutume et l’usage !

Désolé, mais je vous avais prévenu au début, j’ai un peu le cerveau qui fume ! Je n’y peux rien, la fête de l’Huma est toujours sponsorisée par Ricard. Et d’ailleurs, je m’en vais de ce pas écrire à un ministre pour lui recommander de recommander (c’est ainsi que cela se passe) Monsieur de Maistre (non, pas lui, l’autre) pour la légion d’honneur. Il l’aurait amplement mérité avec son libre esclavage…

Et merci Chabrol pour ton impertinence.

Mais quant au séquençage de la dinde, il faudra repasser l’oral en 2012. Peut-être que d’ici-là on nous aura OMGénisé les cerveaux…

Mais au fait, j’ai loupé un truc, c’était pas la révolution hier ?

Publicités
Posted in: Merdialisation ?