Compotons les poires ?

Posted on 28 octobre 2010

3


J’ai dû avoir un moment d’absence hier soir, ou j’ai rêvé. Mais il m’a semblé ne pas voir notre Vénéré au journal de 20 heures de France Sarkovision.

J’ai juste entendu une députée socialiste nous dire que « la grande réforme du quinquennat s’est transformée en piteuse citrouille législative », dixit Marisol Touraine. Ce à quoi Monsieur Woerth de répondre, « la démocratie est la démocratie, et la loi est la loi »

Ah que ! Ca c’est une leçon de démocratie, et j’ai failli laspusser sur « leçon ».

J’ai donc pluzzé le JT ce matin. Et oui, j’avais bien rêvé. Ils ont quand même réussi à nous le coller en incrustation lorsque l’on voit un journaliste, devant les portes de l’Elysée qui nous explique que les syndicats ont perdu la bataille des retraites, mais gagné celle de l’opinion.

Je ne sais pas si la bataille des retraites est perdue, mais en tout cas, il y avait du monde aujourd’hui encore dans les rues de Paris. Sans doute des touristes japonais déguisés en manifestants.

Bref, si sur France 2, notre Vénérable est passé quasiment inaperçu hier soir. Ils se sont rattrapés au journal du soir de France Sarkovision 3.

J’ai parlé l’autre jour d’un illustre écrivain que mon humble culture n’avait pas eu l’heur de connaître, Denis Tilliniac, qui vient de nous pondre une étrange théorie, selon laquelle 70% des français seraient aujourd’hui atteints d’une nouvelle maladie, la fixation antisarkozyste.

Et bien ils ont tellement d’idées, les droitistes, que ça y est, tout le monde la reprend en coeur. Même le présentateur du soir de Présidentvision 3 qui nous dit que nous sommes frappés d’un « sentiment antisorkozy exacerbé ». Et sous couvert de trois images qui se battent en duel, on voit même un directeur adjoint d’un institut de sondages nous expliquer qu’on a une « cristallisation » de tout les mécontentements sur une seule personne… une « personnalisation contre Nicolas Sarkozy ». Il n’a pas dû manifester,le Monsieur.

Et bien non, je persiste et signe, je ne fais pas une fixation antisarkozyste.

Et je vous livre même mon nouveau petit programme hebdromamaire

Le lundi, je fais de l’antibessonnisme.
Le mardi, je fais de l’antihortefisme.
Le mercredi, je fais de l’antiwoerthisme.
Le jeudi, je fais de l’antichatellisme.
Le vendredi, je fais de l’antibertrandisme.
Le samedi, je fais de l’antilagardisme.
Et le dimanche, je fais comme dieu, je me repose.

La semaine suivante d’ailleurs, je peux même changer…

Un petit truc amusant quand même. Les centenaires, d’habitude, ça ne fait que rarement la une du journal. Et bien hier, pour nous faire bien comprendre que la réforme des retraites était passée, on a eu droit à un reportage sur les centenaires aussi bien sur Sarkovision 2 que sur la 3.

Et pour répondre à Madame Marisol Touraine, moi, j’aurais plutôt dit que la grande réforme du sarkozysme, ce sont les états généraux du foot. D’ailleurs, le foot, ça peut aussi se jouer avec une citrouille, et c’est nettement plus amusant qu’avec une baballe.

Dis la poire, c’est pour quand la révolution !

 

Publicités