Journée mondiale du salsifis

Posted on 1 novembre 2010

3


 

 

Merapi, c’est un joli nom pour un volcan. C’est marrant d’ailleurs, la plupart des volcans portent de jolis noms. Tiens l’Ejaculmachin islandais, par exemple, qui nous a perturbé tout le trafic aérien au printemps. Ou le Stromboli, sur lequel on a construit des bunkers pour protéger les touristes égarés.

Bon chez nous, on manque un peu d’imagination. Le Puy de Dôme, qu’il s’appelle, notre plus grand volcan. Mais il faut dire qu’il est au repos depuis 10.000 ans. Pas besoin d’y construire de bunker donc. Sauf que le jour où il va se réveiller, il ne fera pas bon habiter Clermont-Ferrand.

Bref ! Si j’était né au Groenland, je n’attendrais pas que les glaces fondent pour me casser d’un bled où tu ne peux même pas te baigner en maillot de bain en été sans te choper des engelures (qui sont d’ailleurs plus jolies avec un a). Et si j’étais né au pied d’un volcan, je n’attendrais pas qu’il me transforme en statue de lave pour aller voir la couleur du ciel ailleurs.

Mais les zhumains sont ainsi faits… Il paraît qu’ils ont besoin de racines, et il faut qu’ils s’attachent à leur lopin de terreau, quitte à s’y faire tsunamiser. Va comprendre ! A en croire les curés et les politiciens d’ailleurs, le zhumain ne changera jamais. Evidemment ! Ca les arrange. Pas facile de mettre un collier à un caméléon.

Sauf que le zhumain n’étant pas une salamandre, lorsque tu lui coupes la queue, elle ne repousse pas. Le zhumain n’étant pas chat non plus, il n’a qu’une seule vie. Et d’ailleurs, même le chat, j’en sais quelque chose, lorsqu’il tombe du toit, ce n’est pas pour essayer sa seconde vie, c’est seulement parce qu’il a paumé ses lunettes.

Tiens, placez un chat sur une île volcanique, lorsqu’il sent que le volcan va se réveiller, il se grouille d’apprendre à nager. Et même la salamandre, elle n’attend pas que la queue lui repousse…

Mais je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça, en fait.

Ah si, c’est ma chatte qui faisait de la déprime ce matin. Il y a six ans, une copine à elle était assassinée par un chasseur de sangliers. Cannelle, elle s’appelait, c’était la dernière ourse des Pyrénées.

Et il n’y a même pas de volcans, dans les Pyrénées… Pas le moindre petit volcan. Même pas celui du Petit Prince. Lui, au moins, il aurait pu alerter Canelle. Mais non ! Et en plus, c’est furtif un chasseur, surtout lorsqu’ils se mettent à plusieurs pour confondre les sangliers et les ours…

Voilà ce qu’elle me racontait ce matin, ma chatte.

Faut vous dire que depuis quelques temps, la lecture de la presse me barbe tellement, que je la lui confie chaque matin. Et ça tombe bien, parce que comme elle se lève plus tôt que moi, ça l’occupe. Et ça lui évite de venir me grattouiller les orteils pour me demander la gamelle. Elle m’en fait ensuite le résumé au petit déj, ce qui m’évite de beurer mon ordinateur avec la confiture, qu’elle s’empresse de venir lécher, d’où un embrouillamini total dans mes notes.

Ce matin donc, ma chatte, elle pensait à Cannelle – dont tout le monde se fiche – en lisant que c’était la Toussaint, que le volcan Merapi avait fait 70.000 sans abris en Indonésie, et qu’un colis pigé destiné à notre Vénérable avait été découvert à Athènes.

Imaginez un peu la déprime que ça lui a collé.

J’ai essayé de la réconforter en lui disant que la Toussaint, c’était aussi le jour des salsifis, et que la racine du salsifis, c’était excellent pour le moral. Mais rien à faire pour la faire débouder.

Tu peux te le coller où tu veux, ton tragopogon, qu’elle m’a dit. C’est pas lui qui fera revenir Canelle, ni qui va m’expliquer pourquoi le zhumain il va se masser en dessous du volcan, alors qu’il sait très bien que le volcan va lui péter dessus. Et pour le colis, je te dis même pas !

Et lorsqu’elle m’a dit que le 1er novembre 1755, un tremblement de terre à Lisbonne avait fait environ 100.000 morts. Je n’ai vraiment pas su quoi lui répondre. Je n’ai jamais compté combien il y avait de saints.

Ouais, il faut vraiment que je prenne ma retraite.

Dis Canelle, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Tagué: