Des méduses chez Néandertal

Posted on 10 novembre 2010

3


Il aurait quand même pu attendre deux jours, le grand Charles, pour lâcher sa pipe, cela nous aurait permis de combiner la journée du gaullisme avec celle des poilus. Et comme il n’y aura bientôt plus de poilus à commémorer…

Bref, je suis resté sur ma faim hier, en apprenant que notre Vénéré cherchait une troisième voie entre le capitalisme et le socialisme.

Mais j’ai lu tout à l’heure qu’il avait un problème de dates, notre Vénérable, surtout en matière de 9 novembre. Vous vous souvenez d’il y a quelques temps, une histoire de mur, où il prétendait avoir été à Berlin le 9 novembre 1989, et que même pas vrai… Et bien hier il s’est souvenu de sa soirée du 9 novembre 1970 à pleurer la mort du général. Il devait être vraiment dans les secrets de famille, parce que ce n’est que le lendemain à 9 heures 42 du matin que Pompidou nous a appris la mort de de Gaulle.

A moins que ce ne soit un problème des chiffres. (Chez les UMPistes, on sait bien que six plus deux font sept.)

41,5 milliards d’euros, c’est le bénéfice engrangé par les entreprises du CAC 40 au seul premier semestre 2010, avec une hausse de 87% en un an. A côté de cela, on démolit le régime des retraites sous prétexte qu’il serait déficitaire !

Ce doit être cela la troisième voie de notre Vénérable.

Travaillez plus, il nous l’avait bien dit. Mais il n’a jamais dit qui gagnerait plus !

Bref, encore ! Il paraîtrait que nous sommes tous plus ou moins néandertalien. De 1 à 4% pour les européens et les asiatiques, un peu moins pour les africains. Pas étonnant, rares étaient les néandertaliens à savoir nager.

Je ne sais pas si notre Vénéré sait nager, encore moins quel est son pourcentage de néandertalien. Mais nous, la France d’en bas, nous devons avoir un sacré pourcentage de banane (c’est d’ailleurs pour cela que notre république est si bananière) pour continuer à nous laisser pendre comme des andouilles.

Et pourtant, ils ne cessent de nous donner des indices pour nous dépendre, les gens d’en haut. Il y a peu, par exemple, Madame Lagarde qui s’y connaît en chiffre, elle, nous expliquait qu’une journée de grève coûtait entre 200 et 400 millions d’euros. Calculons donc le nombre de jours de grèves qu’il nous faudrait pour plomber les bénéfices du CAC 40, et ajoutons-en quelques uns sachant que le CAC 40 n’est qu’une goutte d’eau parmi les bénéfices engrangés actuellement.

Nous verrions ainsi où ils vont chercher leur troisième voie, nos chers capitalisto-socialistes.

Donc, nous savons aujourd’hui que certains néandertaliens mangeaient du phoque, ce qui explique pourquoi ils sont passés d’Europe en Afrique. Nous savons aussi que la surpêche provoque la prolifération des méduses. Et que les méduses sont d’odieuses bestioles qui prennent un malin plaisir à vous urtiquer dès que vous tentez de les caresser. Nous savons enfin que, pour une part variable de 1% à 4% suivant les individus, les néandertaliens sont nos cousins…

Quel rapport ? direz vous. Et vous auriez raison, il n’y en a pas !

Pas plus qu’entre le capitalisme et le socialisme, si ce n’est que l’un ne veut le bien que de quelques uns, dont l’autre souhaiterait se débarrasser afin d’assurer le bien des autres.

Pas plus que de vouloir pendre une andouille dans une chambre froide pour la faire sécher et de prendre les gens pour des andouilles pour se faire réélire.

Sauf que… vous pouvez toujours trouver un raisonnement tordu qui vous fasse passer un capitaliste pour un socialiste. Tiens, par exemple, il suffit de lui mettre une rose dans les mains et de planquer sa francisque au fond d’un placard. Et toc, ça vous donne un tonton des peuples.

Et quant aux raisonnements tordus, ce sont toujours les plus faciles à faire gober. Par exemple, si je vous disais que la prolifération des méduses est la faute des néandertaliens pêcheurs. Evidemment, vous ne me croiriez pas. Mais si c’était un spécialiste en méduses néandertaliennes qui vous l’expliquait, lui, vous le croiriez.

Bon, je sais, il n’est pas antiquaire, notre Vénérable, encore moins spécialiste en méduses néandertaliennes. Et d’ailleurs sur Wikimachin, on apprend qu’il n’était pas doué pour les études, à les en croire, il aurait redoublé sa sixième, et pas obtenu le diplôme de sortie de Sciences Po à cause d’une note éliminatoire en anglais. Ce qui n’est pas une tare, puisque ça ne l’a pas empêché de devenir président.

Mais en tant que président, il devrait être qualifié pour parler du capitalisme et du socialisme ? Non ? Alors lorsqu’il vous dit qu’il cherche une troisième voie entre le capitalisme et le socialisme, vous faites quoi pour y croire ?

 


A lire sur Bakchich, Le kit anti-grève de Sarko, où l’on apprend notamment que montrer ses fesses à un CRS, cela coûte trois mois de prison ferme.

Moi, je vais faire un tour à Brive-la-Gaillarde.

 

Dis la Brive, c’est pour quand…

Ben coa ?

Ben le grand coa-coa, évidemment !

Publicités
Posted in: Merdialisation ?