Du soleil à vendre, ou un bout de lune…

Posted on 1 décembre 2010

5


 

Personne n’a acheté le soleil ? Et bien si, c’est fait.

Cela pourrait être une blague espagnole racontée par nos amis les belges. Et pourtant non, c’est tout ce qu’il y a de plus vrai, et tant pis pour vous si vous n’y avez pas pensé avant. Il paraît en effet que la semaine dernière, une espagnole est devenue très officiellement la propriétaire du soleil en passant un acte notarié qui stipule que :

“Je suis propriétaire du soleil, étoile de type spectral G2, qui se trouve au centre du système solaire, à une distance moyenne de la terre d’environ 149,6 millions de kilomètres…”

Franchement, je ne sais pas trop ce qu’elle va en faire. Mais comme, en dehors des frais de notaire, elle l’a acheté gratuitement puisqu’il n’avait jusque là aucun propriétaire, on dira que c’est une affaire.

Et ce que je ne savais pas, c’est que la plupart des planètes de notre système solaire avaient déjà un propriétaire. En 1980, un joyeux américain du nom de Dennis M. Hope, avait déposé des actes de propriété de la lune et de toutes les planètes du système solaire auprès des services fonciers de la Ville de San Francisco, avec copie à l’ONU et aux gouvernements américains et russes.

Si je ne le savais pas encore, je n’ai vraiment pas l’esprit capitaliste, parce que je ne comprenais pas non plus à quoi cela pouvait servir d’acheter une planète, avant que le très honorable Figaro ne me l’explique… A faire du fric.

L’heureux monsieur Hope, en effet, qui comme son nom l’indique, est tout plein d’espoir, est devenu depuis président du gouvernement galactique, en créant une société, Lunar Embassy qui vend des parcelles de lune. Et il paraît que cela marche mieux que l’industrie du porno, son truc. A ses dires, il compte aujourd’hui plus de 5 millions de clients, propriétaires d’un bout de lune.

Et cela marche tellement que cela a même engendré de la concurrence puisqu’une autre société s’y est mise, la Luna Society International qui, elle, a probablement acheté la face cachée de la lune. En 1999 en effet, elle a proclamé la république lunaire, dont vous pouvez aussi acheter des parcelles : « Par la présente, nous, le peuple, tenons à faire savoir à tous les êtres humains la proclamation et la création de la Republique de la Lune, indépendante et souveraine, tout en déclarant le territoire de cette planète, qui contourne la Terre, comme appartenant à nous seuls. »

Pour peu que les chinois s’en mêlent, il va bientôt y avoir guerre des profits sur la lune.

D’ailleurs, on dit que le combustible du futur serait l’Hélium 3, un isotope extrêmement rare sur terre. mais très présent sur la lune, et même sur le soleil… Capitalistes du futur, vous savez donc où investir.

Quant à moi, c’est décidé, dès demain, j’essaie de vendre une parcelle de ma lune. Celle là, au moins, je suis sûr qu’elle n’appartient qu’à moi.

Et si l’on vous dit que l’homme ne descend pas du singe, vous y croyez ? Ben moi si :


Pas vous ?

Et quant au sommet climatique de Cancun. S’il allait rejoindre le Pakistan en sous-marin, peut-être aurait-il un peu plus d’intérêt…

 

Dis la lune, c’est pour quand que tu montres ta lune… pardon, ta face cachée !

 


Publicités
Posted in: Merdialisation ?