Et la fille du facteur ?

Posted on 17 décembre 2010

3


 

Il se passe des choses bien étranges dans ce monde. Un grand prix de ski  vient d’être reporté pour cause de… chute de neige. Si c’est vrai, j’ai lu ça dans Le Parisien. Je savais que l’on pouvait faire du ski sur sa pelouse. Mais bon…

En général, je ne lis pas Le Parisien, mais j’ai fait le tour de la presse aujourd’hui, et il n’y a pas grand chose d’intéressant.

Que le fils de de Villiers soit ou non jugé pour le viol de son petit frère, ou que Rama Yade fasse la bise à Jean-Louis Borloo, franchement, je n’en ai rien à secouer. Que notre Vénéré fasse des clin d’yeux au web tout en nous plombant l’hadopi, qu’il prépare ses discours de bonne année, ou qu’il demande à Laurent Gbagbo d’aller voir ailleurs si j’y suis, idem. Que les nationalistes s’internationalisent, si l’on parlait un peu moins d’eux, ils feraient peut-être un peu moins de tapage. Que les « élites » kosovares soient ou non reconnues coupables d’assassinat et de trafic d’organe, ce qui ne les empêche pas de se faire réélire, n’en parlons même pas. Que les ricains viennent d’inventer un nouveau raffinement dans l’art de la peine de mort en refilant à un condamné de l’anesthésiant pour cochons, j’en ai déjà parlé ailleurs…

Je me suis donc replié sur Le Parisien et la rubrique des crevettes écrasées. Je ne sais pas si vous avez déjà tenté d’écraser une crevette, moi, j’ai essayé toute la matinée, mais en vain. C’est vachement fuyant, la crevette.

Donc dans Le Parisien du jour, outre l’article passionnant sur le ski, on trouve plein de nourriture spirituelle. Tiens, notre cher ministre des Auvergnats, celui qui, entre autres exploits, nous avait appris que les fuites de l’affaire (Woerth, pardon) Bettencourt, provenaient du cabinet de sa copine M.A.M. Il vient d’être à nouveau condamné par la justice, non pas pour propos racistes cette fois, mais pour atteinte à la présomption d’innocence. Et cela va faire mal à son porte-monnaie, un euro de dommages et intérêts, qu’on lui a collé.

Et toujours dans l’affaire (Woerth, pardon) Bettencourt, après Arnaud Montebourg, c’est au tour d’Eva Joly d’être mise en examen pour avoir diffamé Florence Woerth. Bien oui, depuis que mamie et fille ont fait le ménage dans leur linge sale, plus question de prétendre que Madame Woerth était « l’employée d’une société participant à l’évasion fiscale de Liliane Bettencourt » (je ne fais que citer les propos d’Eva Joly). Non seulement c’est de la diffamation, mais c’est un mensonge éhonté.

Elles ont bien fait de se réconcilier, les L’Oréalières, d’un côté, cela va désencombrer la justice, pour la réencombrer de l’autre.

C’est vraiment chouette le Parisien, on y apprend plein de trucs. Hier, je vous parlais du neuf trois, département hautement célébré par notre Vénéré. Bien dans le neuf trois justement, un papi teuton de 83 ans s’est vu transformé en SDF pendant plus de deux semaines. Quelle idée aussi de vouloir traverser ce bled ! Tombé en panne sur l’autoroute avec son monospace et sa caravane, lorsqu’il s’est fait dépanner, au lieu de conduire son convoi chez le dépanneur, allez hop ! Direct à la fourrière. Et comme il avait sans doute oublié son porte-feuille dans la caravane, papi s’est retrouvé sans rien dans les poches à errer dans le neuf trois pendant plus de quinze jours. C’est bien la peine d’avoir une caravane !

Et dans le neuf trois encore, à Bobigny, un bled où lorsqu’on procéïse des policiers, ça donne une manif de poulets, il paraît que l’on a trouvé des pompiers posant en uniforme dans une revue porno, et toc, un procès encore ! Des pompiers qui posent en uniforme, moi, j’en ai tous les ans dans mon calendrier, je ne vais pas faire un procès pour ça ! L’an prochain, pour changer, je leur demanderai de poser à poil.

Ouais, c’est vraiment génial Le Parisien. D’ailleurs, l’article sur le papi SDF, ils se sont mis à trois pour le pondre. Mais aucun rapport avec les pompiers.

Ouais, c’est vraiment génial… Quoi que… Même sur la page des crevettes écrasées, on retrouve les incontournables Le Pen de père en fille. Et pour ceux qui ne le savaient pas, Marine est bien sa fille et non celle du facteur. Il nous le confirme aujourd’hui, « Il y a tant de gens qui doutent de la filiation de leurs enfants : moi je n’en doute pas, et elle est confirmée si j’ose dire ».

Bon, j’aurais mieux fait d’essayer France Soir, ou pourquoi pas l’Equipe. Dans l’Equipe au moins, j’ai peu de chance de voir figurer nos frontistes préférés.

Vous connaissiez la loi de Murphy ? Moi, non ! Et bien elle nous explique que s’il y a plus d’une façon de faire quelque chose, et que l’une d’elles conduit à un désastre, alors quelqu’un ira directement au désastre. Et la loi de Finagle ? Elle, elle nous dit que toute chose qui peut mal tourner, tourne mal. Il y a aussi une loi de la tartine beurrée qui nous apprend que si notre tartine tombe toujours du côté du beurre, c’est que nous l’avons beurré du mauvais côté.

Quant à la roue, saviez-vous où et quand elle avait été inventée ? Et bien moi je viens de le découvrir. C’est en 2001 en Australie ! Personne n’avait en effet songé à la breveter avant.


Dis le char, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Raz-le-bol