Dites-le avec les zoiseaux

Posted on 24 décembre 2010

10


 

 

C’est Noël, un jour où tout le monde devrait avoir le droit de rêver. Alors j’ai fait un petit rêve moi aussi. Celui d’un monde où nous serions gouvernés par des oiseaux.

A la tête du gouvernement, il y aurait un faisan vénéré, secondé par un fou masqué. Comme premier ministre, nous aurions un rosselin cramoisi, et comme il y aurait parité, nous aurions aussi une bécassine sourde. Au ministère de l’intérieur, nous croiserions un agrobate rouquin. A la justice, un capucin bec de plomb. Aux phinances, on trouverait évidemment une bécasse d’Amérique. Les relations extraterrestres seraient partagées par un grève castagneux et une paruline obscure. A la culture, on mettrait un sizerin blanchâtre et au ministère des sciences, un crabier chevelu. A la santé, on pourrait avoir une outarde barbue. Et comme il faut toujours un ministère de la guerre, il y aurait en alternance un combattant varié et un chevalier à cul blanc…

Mais là, mon rêve commençait à se transformer en cauchemar, et je me suis réveillé.

Puis j’en ai fait un autre, il n’y avait plus de gouvernement et nous étions tous aussi libres et heureux que des moineaux friquets.

Bon Noël

Et pour la révolution ?

Ben, euh ! Parlez-en au petit Jésus !



Publicités