Entre théorie des cordes, ou théorie des noeuds…

Posted on 26 mai 2011

3


Depuis quelques années, on assiste à l’émergence d’une nouvelle physique qui, à coup de théories des cordes (les différentes théories n’ayant pas le même nombre de cordes) tente de créer des ponts entre la physique einsteinienne et la physique quantique, tout ça parce que l’on vient de s’apercevoir (il était temps) que 96% de l’univers était composé de matière et d’énergie d’origine totalement inconnues. 

Mais pourquoi je vous raconte ça, moi ? Ah ouais ! Je n’avais pas envie de parler de notre brave DSK aujourd’hui. Mais lorsque j’apprends que le loyer mensuel de son nouveau foyer de 632 mètres carrés est de 35.000 euros…

Bref, je reprends. Matière et énergie inconnues que, selon les traductions, l’on qualifie de sombres ou de noires, et parfois même d’exotiques.

Ouais ! 35.000 balles, ça fout quand même un peu les boules… Mais…

En gros, la matière noire, sombre, ou exotique, c’est une sorte de halo invisible qui entoure les galaxies et qui fout le bordel à leur périphérie en modifiant la vitesse de rotation des étoiles. Quand à l’énergie exotique, sombre, ou noire, c’est un truc encore plus bordélique, une espèce de force répulsive, mais qui a au moins le mérite d’empêcher les galaxies de se foutre sur la gueule les unes les autres, ce qui, par exemple, risquerait de provoquer la fin du monde (un big crunch, en ricain).

35.000 balles… Et dire que je suis obligé de laisser mon Solex coucher dehors, vu le prix des loyers à Paris.

Bon, j’en étais où ? Oui, la matière noire, ce n’est pas trop difficile à comprendre. Lorsque vous allumez la lumière, vous obtenez un halo lumineux. Si vous éteignez, vous obtenez un halo sombre ou noir, tout dépend du nombre d’étoiles. Et si vous êtes un peu bourré, le même halo pourrait bien vous paraître exotique, et modifier la vitesse de rotation des étoiles.

 Il ne s’appelle pas SDF en tout cas DSK !

Quant à l’énergie noire, c’est nettement plus compliqué. Il paraît qu’elle ne se laisse pas facilement piéger en laboratoire, et qu’il faut aller la chercher dans l’espace. Inutile d’essayer dans votre chambre donc, à moins que vous n’y logiez des fantômes.

Merdre alors, dans 632 mètres carrés, combien peut-on loger de SDF ?

Donc, pour son dernier voyage sidéral, il y a quelque temps, la navette Endeavour a convoyé vers la station spatiale internationale une machine à piéger l’énergie noire. Et ne me demandez pas comment elle fonctionne, je n’en sais rien.

Il y a même une salle de cinoche dans son foyer à 35.000 balles ! Une salle de sport ! Quatre salles de bains…

Ce que je sais en tout cas, c’est que si elle parvient à piéger un peu d’énergie noire, cela nous permettra de comprendre nettement mieux la théorie des cordes.

C’est nul, remarque ! Dans son ridicule 632 mètres carrés, il n’y a même pas de piscine ! Juste un jacusi !

Bref, « dans la théorie des cordes, comme pour la pratique de la guitare, la corde doit être étirée pour qu’elle devienne ensuite excitée. » Peut-on lire sur un site d’explication scientifique. N’y cherchez aucun rapport avec DSK, c’était juste comme ça !

Et en plus, il ne pourra même pas se faire bronzer en string sur sa terrasse, le pauvre. A New York, ce une serait atteinte à la pudeur.

Ouais, en fait, je n’en ai strictement rien à secouer de cette théorie des cordes à laquelle je ne comprends rien. Mais cela fait du bien de pouvoir (se fiche ouvertement de la poire, pardon) pleurer sur le sort de DSK.

Et dire que la soirée Fouquet’s ou la promenade de notre Vénérable en bateau Boloré nous avaient tant émus ! Au moins, avec la mise hors course de DSK pour la présidentielle (enfin, j’espère), on n’aura peut-être pas la chance de se taper la même chose (avec un éléphant rose, pardon) avec un président « socialiste ».

Dans l’Express, on peut lire que l’affaire Strauss-Kahn a été l’événement le plus médiatisé depuis 10 ans dans le monde. Deux fois plus que l’élection de notre Vénéré en 2007 et celle d’Obama l’année suivante… et près de cinq fois plus que le tremblement de terre et le tsunami japonais. Comme quoi tout est relatif… Et que DSK est devenu, depuis le 15 mai, la personne la plus connue de la planète.

Christine Largarde va devoir taper fort si elle veut rivaliser. Il est vrai qu’avec l’affaire Tapie, elle démarre pas trop mal.

Bon allez, je vous donne l’une des bonnes nouvelles du jour, on ne verra bientôt plus le très sympathique couple Zemmour Nauleau le samedi soir sur France 2. Je vais peut-être enfin rallumer ma télé le samedi.

Dis le noeud, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Raz-le-bol