Arsenic et vieilles bretelles…

Posted on 11 juin 2011

3


La matière noire galactique serait composée d’objets énigmatiques que les chercheurs ont baptisés « machos ». Mais rassurez-vous Mesdames, en astrophysique, les machos ne sont pas des objets à trois pattes dont la médiane devient systématiquement verticale à la vue d’une jupette. Non, ce ne sont que des objets, énigmatiques justement, dont on ne connaît même pas le nombre de pattes, ni a fortiori le fonctionnement du cerveau.

Bref ! Il paraît qu’il y a encore 50 ans, la Chine comptait environ 3.000 lacs, et qu’il n’en resterait qu’à peine 2.000. Quant au lac Poyang, jusqu’alors second plus grand lac de Chine, il se voit aujourd’hui transformé en une vaste prairie (à moitié nauséeuse, il faut le dire). Bon d’accord, la Chine est loin d’être un modèle écologique, mais cette évaporation subite du Poyang serait aussi due à la pire sécheresse que subissent les chinois depuis 50 ans.

Vous l’aurez compris, j’ai envie de parler d’écologie aujourd’hui.

Quand j’apprends que nous (moi, tu, vous…) allons payer 460 millions d’euros pour une sombre affaire de bateaux et de pots de vins dont, pour cause de secret défense, l’on refuse de cibler les destinataires, cela me donne une sacrée envie de ruer. Quand j’entends que selon François Barouin, l’allègement de l’impôt sur la fortune est une mesure de « justice », cela me donne envie de modifier mon vocabulaire ânin. Et lorsque pour finir je lis que les Etats-Unis sont tout fiers de nous annoncer qu’ils vont exporter pour 46 milliards de dollars d’armes en 2011, soit une progression de près de 50% par rapport à 2010, cela me donne une franche envie de… m’exiler loin des humanoïdes !

Mais ça va être dur. Tiens, la sonde Voyager 1, lancée dans l’espace par les ricains en 1977 est aujourd’hui à 17,4 milliards de kilomètres du soleil (en ligne droite, mais en courbe, on ne sait pas). Et elle nous envoie encore des signaux et des images.

17,4 milliards de kilomètres qu’ils ont réussi à poubelliser les humains ! Va falloir que je m’exile à au moins 30 milliards de kilomètres, et à la vitesse de Voyager, il me faudra 70 ans. Plutôt mal barré.

Bon allez, je reviens sur terre. Il y a des chiffres qu’il vaut mieux éviter. Le 11, par exemple. Bien oui, le 11 septembre, tout le monde s’en souvient. Et le 11 mars ? Et bien le 11 mars, c’était la grosse cata au Japon, et tout le bordel nucléaire qui s’en suit.

Quant à la plus grosse poubelle nucléaire du monde, c’est dans un joli petit coin de Normandie qu’on la trouve, au Cap de la Hague, où Areva est censé recycler les déchets des centrales nucléaires. Même les résidus nucléaires japonais y arrivent.

Il y a peu, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) nous informait qu’en 2010 Areva avait « sous estimé la gravité de plusieurs incidents survenus sur le site ». Mais pas de quoi s’en faire, l’ASN juge le bilan du site « assez satisfaisant ». Et même qu’Areva organise des « visites buissonnières » gratuites à proximité des lieux. Il paraît qu’il s’agit d’excursions à la fois instructives et touristiques. Moi, quand on me parle d’un truc gratuit aujourd’hui, je reste sceptique (comme une fosse). Même l’entrée à la Fête de l’Huma est payante, c’est tout dire !

Il paraît quand même que les piscines de l’usine de La Hague « contiennent l’équivalent des rejets radioactifs potentiels de 100 réacteurs » nucléaires. Heureusement que ce n’est que du « potentiel » !

Et il paraît aussi que ces piscines ne sont même pas protégées et que si un avion s’amuse à plonger dedans, Tchernobyl à côté, c’est du pet de sansonnet. Remarque, le sansonnet, ça n’est jamais qu’un étourneau ! Et puis Ben Laden est mort (enfin, je crois !)

Bon, il y a quand même un mec qui a une solution pour protéger le site de La Hague. Selon lui, il faudrait construire une « cathédrale de béton » dessus. Les pro-nucléaires l’ont d’ailleurs surnommé le curé de la radioprotection.

Bref ! Une cathédrale de béton sur une usine nucléaire, pourquoi pas ! Moi, je m’en fiche, je ne suis un athée indécrottable. Mais j’imagine qu’elle n’attirera pas trop les fidèles, sa cathédrale.

Et tiens, en Allemagne, il y a un mec qui a trouvé une superbe idée pour recycler les centrales nucléaires, les transformer en… parc d’attraction avec manèges et tout, et même un mur d’escalade. Si c’est vrai ! J’ai lu ça dans le très sérieux Sciences et avenir. Cela devrait inspirer les communiquants d’Areva, une cathédrale avec un parc d’attractions sur le site de La Hague, ça devrait développer le tourisme local ! Et si les fidèles ne visitent pas la cathédrale, on pourra la transformer en mur d’escalade.

Bon allez, je me fabrique un Voyager et je retourne compter les machos sur Vénus… Et j’y fais ma révolution !

Publicités
Posted in: Merdialisation ?