Le paradoxe du grand père…

Posted on 20 juin 2011

5


 

En physique, il existe tout un tas de paradoxes. Il y en a même un qui s’appelle le paradoxe du grand-père. En gros, il questionne que si vous retournez dans le passé et que vous tuez votre grand-père avant qu’il n’ait engendré l’un de vos parents (ou les deux si vous êtes consanguins), que se passe-t-il lorsque vous revenez dans le présent ?

Et bien tout simplement, vous n’existez pas, et vous n’avez donc pas la moindre raison de retourner dans le passé pour niquer votre grand-père. Ce qui d’ailleurs vous aurait sans doute valu la cabane et une impossibilité de retour au présent.

En fait, si je vous cause de ce paradoxe, c’est que j’ai lu dans Marianne un article intitulé « Mélenchon ou la revanche des trostskystes. » Oui, vous avez bien lu, vous aussi.

Et l’article nous explique une autre version du paradoxe du grand-père.

Monsieur Mélenchon vient d’être adoubé par le parti communiste (dieu ait son âme, s’il la trouve) pour être son candidat à la présidentielle de 2012.

Or J-L Mélenchon est, de notoriété publique, un ancien trostkyste (dieu n’ait pas son âme, même s’il la trouve).

Et je ne vous ferai pas l’histoire de l’entente cordiale entre Staline et Trotsky, mais il est aussi de notoriété publique que, depuis cette très fraternelle entente, les partis communistes du monde entier se sont donnés la main pour bouter les trotskystes hors de leurs maisonnettes.

Bien oui, dès que tu parlais à un communissss de révolution permanente, tu lui voyais les cheveux tellement se hérisser que tu avais envie de lui passer un coup de faucille dessus, histoire de les égaliser.

 

Et j’en reviens à mon paradoxe du grand-père. Selon Marianne, l’intronisation de J-L-M, ex-trostkyste, par le PC en tant que présidentiable est donc… une revanche des trostkystes !

Ouais ! Je sais ! Tout le monde s’en fout ! Et vous avez raison.

Parce que Mélenchon tout comme le P.C., il y a belle lurette qu’ils ont dû s’essayer au paradoxe du grand-père et qu’ils l’ont bel et bien tué et enterré le papi.

Depuis quand avez-vous entendu un communissss lancer un appel à la révolution ? Ou un trotskyste à la révolution permanente ? Moi, j’ai beau chercher… Mais il faudrait que j’aille retrouver mon grand-père…

C’est à peu près comme lorsque l’on me disait que DSK était socialiste… Ouais, et pourquoi par Claude Guéant alors, ou Eric Besson… Et j’en passe…

Mais revenons à des choses sérieuses.

En physique encore, il existe un théorème de la calvitie qui nous explique pourquoi les trous noirs sont chauves.

Il n’est pas très compliqué à comprendre, les trous noirs absorbent tout ce qui se trouve à proximité, ce qui signifie qu’ils sont aussi édentés, aveugles, sourds et muets, puisque s’ils se bouffent les cheveux, ils se bouffent aussi les yeux, les oreilles, la langue… Mais je ne comprends pas comment ils ne finissent par par se bouffer eux-mêmes.

Peut-être parce qu’il existe aussi des trous blancs, alimentés par ces trous noirs, qui à l’inverse des premiers, expulsent toute la matière qu’ils ont bouffé.

Mais, ces trous blancs, il faut bien qu’ils puissent bouffer de la matière avant de l’expulser. D’où l’existence de trous de vers qui servent de ponts entre les trous noirs et les blancs, de telle sorte qu’il y ait principe de vases communicants et que les trous blancs, contrairement aux noirs, ne soient ni chauves, ni aveugles, ni… etc, etc.

Vous y comprenez quelque chose ? Ben moi non ! Alors à bientôt…

Et pour la révolution, demandez-la à votre permanente… Mais ne demandez surtout pas à votre grand père s’il est chauve, ça risquerait de le vexer…

Publicités
Posted in: Raz-le-bol