Y a de sacrées vices dans leurs boulons

Posted on 25 août 2011

3


Je ne le savais pas, mais le principal corail des Caraïbes a une corne d’élan, ce qui lui fait une belle jambe parce que, tout comme l’élan, il est en voie de disparition. Mais si, pour l’élan, on connaît les causes de sa disparition – la prolifération du bipède et de ses exploitations chimico-pétrolières dans le grand nord. Pour le corail cornu, on savait jusque là qu’il était malade, mais sans savoir pourquoi.

Et bien c’est fait. L’invertébré des Caraïbes se meurt pour cause de … la merde humaine !

Et oui, il faut bien le dire tel que, puisque c’est ainsi. Des chercheurs ricains viennent de le prouver, c’est une bactérie d’origine humaine et très répandue dans nos intestins qui fait crever les coraux à cornes. Paraît qu’elles se repaissent de nos égouts, les bestioles marines.

Bref, c’est pas gai tout ça ! Tiens, il paraît aussi qu’il existe une orbite cimetière.

Une orbite, c’est un truc qui te fait tourner autour de la terre, si toutefois tu prends bien ton élan. C’est aussi un espace très accidentogène (joli mot à la mode) où tu risques de te fritter avec des centaines de milliers de déjections humaines – satellites et leurs résidus que les bipèdes envoient tournoyer autour de la terre, histoire de pouvoir allumer leur télé pour se regarder faire la guerre.

On a même inventé un syndrome de Kessler pour expliquer cette prolifération sidérale (et sidérante) de résidus. Il t’explique que dès que deux objets se heurtent, ils créent eux même des débris plus petits qui à leur tour heurteront d’autres débris, en créant ainsi de nouveaux, etc. etc. Les débris deviennent de plus en plus petits à force de se heurter, mais ils n’en restent pas moins débris pour autant…

C’est peut être le même syndrome qui explique pourquoi les coraux à cornes se repaissent de la merde humaine. Elle a beau être bien marinée, la merde n’en reste pas moins de la merde.

Bon, je sais, c’est pas drôle tout ça ! Mais je viens d’apprendre qu’en termes de radioactivité, Fukushima équivalait à mille fois Hiroshima et Nagasaki réunis. C’est à dire qu’un petit prout dans une centrale nucléaire actuelle équivalait à cinq cent fois le prout de la plus grosse bombe d’il y a une soixantaine d’années. On n’arrête vraiment pas le progrès ! Je n’ose même pas imaginer ce que donnerait l’explosion d’une bombe atomique actuelle.

Et tiens, je viens d’apprendre un autre truc. Moi, lorsque je suis à découvert, j’ai de suite le banquier qui m’accroche le paletot, histoire de voir s’il est en pure laine et couvre bien mes bourses (pardon, « ses » bourses). Mais mon banquier, lui, a droit à de toutes autres pratiques, faire valser ses bourses au rythme de ses découverts.

La « vente à découvert nue », que ça s’appelle son droit, et je n’invente pas, ça consiste à pouvoir vendre quelque chose avant même d’avoir acheté la chose. M’est avis que si je tente le coup, je me retrouve en tôle d’office, mais mon banquier non ! Il fait même du pognon avec.

Alors oui, j’ai le droit de déprimer un peu, non ?

Bon, il y a quand même de bonnes nouvelles dans ce marasme. En Norvège par exemple, il n’y a pas que des tueurs fanatiques, il y a aussi des morues dont on séquence le génome. Et il paraît que c’est profitable à l’aquaculture de séquencer le génome des morues. Ca permettra de mieux les pister.

Mais pour le séquençage du génome des tueurs fanatiques et de la connerie humaine, il faudra sans doute attendre longtemps…

Ouais, il faudra attendre longtemps… Et d’ailleurs, je ne sais même pas si cela a un génome, la connerie – m’est avis que cela doit en avoir des paquets, et pour peu qu’elle subisse, elle aussi, le syndrome de Kessler… On n’est pas près de s’en débarrasser…

Bon, faut que j’arrête de déprimer !

Tiens, je viens d’apprendre une bonne nouvelle. Notre gouvernement a décidé de taxer les riches !

– Non, c’est une blague ! Qu’elle me dit ma chatte. L’a mis le poisson d’avril au mois d’août, ton gouvernement ! Et comment qu’il va faire pour taxer ses copains du Fouquet’s ! Dis, tu me prends pour un zoiseau, ou quoi ?

– Ben si c’est vrai, même que c’est notre Fifi national qui l’a dit hier à la TV. Même que ça va rapporter 200 millions d’euros ! C’est chouette, non ?

– Chouette toi-même va ! Et c’est quoi un riche ?

– Ben, c’est un mec qui gagne 500.000 euros par an.

– Ouais ! C’est bien ce que je disais, tu ferais bien de prendre ta calculette, espèce d’étourneau !

Et c’est ce que j’ai fait. Non, pas me changer en étourneau, mais prendre ma calculette.

Un riche moyen et taxable donc, selon, notre gouvernement, gagne au moins 500.000 euros par an. Le smic étant à 1070 euros mensuels, ça lui fait gagner 38,9 fois le smic – ce qui est tout à fait raisonnable, n’est-il pas. Si on le taxe de 3% ça lui fait perdre 15.000 euros et il ne gagne plus que 37,77 fois le smic, aie, le pauvre !

Et comme il paraît que de taxer les riches va rapporter  200 millions d’euros, je me livre à un autre petit calcul. Si je divise ces 200 millions par les 15.000 euros que va perdre chaque riche moyen, cela me donne un total de 13.333,33 riches en France. Sauf qu’il ya des riches beaucoup plus riches que les autres riches. Tiens, le patron de Publicis, par exemple, n’a gagné que 3,6 millions d’euros en 2010. Celui de L’Oréal uniquement 3,8 millions. Ou celui de Total à peine 3 millions.

Bref si l’on tient compte des différences entre les riches très riches et les riches moins riches, combien de riches vont être taxés au final ? M’est avis qu’ils ne vont pas avoir à beaucoup se fatiguer le stylo, les fonctionnaires des impôts taxeurs de riches.

– Ben alors ! Qu’est ce que je t’avais dis, grande autruche !

– Oui tu as raison ! Ils nous ont foutu le poisson d’avril au mois d’août !

– Et en plus t’as pas vu. Pour faire des économies sur la dette, paraît qu’ils vont aussi augmenter les cigarettes et le pastis. Tu ne pourrais pas en profiter un peu pour…

– Ah que non ! Faut quand même pas exagérer ! Et puis je suis solidaire de la dette moi aussi !

Ouais bon ! Où c’est que j’en étais ? Ah oui, le corail cornu des Caraïbes qui crève parce qu’il bouffe de la merde humaine…

– Ah non ! Tu ne vas pas recommencer avec ta déprime !

Bon d’accord, je me calme. Tiens je viens d’apprendre une vraie bonne nouvelle. Les mille-pattes ont tellement de pattes qu’ils n’hésitent pas à en transformer une ou deux paires en appendices sexuels. Bon, pas tous les mille-pattes, uniquement les Oxidus Gracilis. Ceci dit, pour les autres, on ne sait pas trop, on ne les a pas encore assez étudiés.

– Et t’appelle ça une bonne nouvelle ! J’espère qu’ils ne vont pas faire comme les bipèdes tes mille-pattes…

Sur ce je n’ai plus rien trouvé à dire…

Dis la bête, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Merdialisation ?