Vous m’en remettrez bien une goutte, pour la feuille de route !

Posted on 13 décembre 2011

1


Si vous voulez découvrir la Polynésie, dépêchez vous… Bien oui, il n’y a que des îles en Polynésie, et comme la mer monte… C’est encore un coup de l’effet papillon, lorsqu’un papillon éternue en Finlande, il fait pleuvoir sur la Bretagne, et lorsqu’un glacier fond en Arctique, il noie une île polynésienne.

Bref, j’ai regardé l’autre jour les images de la fin de la conférence de Duban sur le climat. Ah que c’était joyeux ! Tout le monde se congratule, tout le monde s’embrasse. Bien oui, on s’est mis d’accord sur un accord à définir d’ici 2015 et à appliquer d’ici 2020. Et même pas contraignant, qu’il sera l’accord. Génial non ?

Moi, je veux bien me mettre d’accord sur un accord à définir, et même chaque jour si vous le voulez. Mais il faudrait quand même qu’on me paye pour ça, c’est vachement fatigant quand même !

Bon trêve de plaisanteries, Kyoto, c’est un bled du Japon, là où t’est ce qu’il y a une centrale nucléaire à fuites et qu’ils ne savent pas quoi faire de la flotte pourrie qu’ils ont utilisé pour laver les fuites.

Bref à Kyoto (made in Japan) quelques milliers de dirigeants du monde s’étaient réunis pour trouver un « protocole » (à ne pas confondre avec un accord) pour limiter le réchauffement climatique.

C’était en 1997, il y a déjà un bail donc. Et il a fallu attendre 2005 pour que ce protocole entre en vigueur (j’aime bien cette expression). Et il a encore fallu attendre 2010 pour que ce protocole soit ratifié, et encore, pas par tout le monde. Et surtout pas par les principaux pollueurs.

Sachant que nos chers dirigeants se conférencisent chaque année, 13 conférences ont donc été nécessaires avant la ratification du protocole. Et sachant que ce protocole n’était valable que jusqu’en 2012…

Alors oui ! Ils ont fait de sacrés progrès à Durban, nos conférenciers. 4 ans seulement qu’il va leur falloir cette fois pour définir l’accord, et seulement 9 ans avant de l’appliquer. Ceci dit, si l’accord ne tient que jusqu’à 2021… Ouais, les îles polynésiennes sont vraiment mal barrées !

Tiens, nous ne sommes même pas en 2012, et l’on apprend aujourd’hui que le Canada ne veut plus du protocole de Kyoto. Raz-le-bol le protocole, ça coûte trop cher (ben oui, c’est la crise aussi chez eux). Et même que d’autres pays vont le suivre.

Si cela se passe de même pour le prochain accord à définir, vous avez vraiment intérêt d’y aller vite en Polynésie !

Ouais, bon ! Les japonais, s’ils ne savent pas quoi faire de l’eau polluée de Fukushima, ils n’ont qu’à la balancer en Polynésie ! C’est pas loin du Japon, la Polynésie.

Et quant aux polynésiens… qu’ils se dépêchent de construire des bateaux. Et cela fera peut être des chômeurs en moins… De quoi réconcilier le MEDEF et la CGT…

Je ne sais pas chez vous, mais sur Paris, nous sommes en plein mois de décembre (si, j’ai vérifié) et il tombe des giboulées de mars… Encore un coup du papillon !

Bon, la prochaine fois, je vous explique comment s’acheter une kalachnikov. On en trouve en promotion sur le net, neuves, vraies, et pas chères du tout, à partir de 475 euros. Génial comme crado de Noël, non ?

Dis crado, c’est pour quand la révolution !

Publicités
Posted in: Merdialisation ?