Dimanche, toutes les âneries sont permises…

Posted on 24 décembre 2011

3


Bien oui, dimanche c’est Noël, la fête au titi Jésus, alors toutes les âneries sont permises, que vous soyez croyant ou mécréant.

Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, disait si justement mon ami Luc.

Certes, lui répondit ma chatte, mais moi, je n’aime pas la pèche à la ligne, et même si j’ai neuf vies, je n’ai aucune envie de me pendre, et encore moins de me rependre.

Luc en eut le bec tout cloué.

L’an dernier, j’avais fait un rêve pour Noël, celui d’un monde où nous serions gouvernés par des oiseaux. N’étant pas très rêveur cette année, je le refais.

A la tête du gouvernement, il y aurait un faisan vénéré, secondé par un fou masqué. Comme premier ministre, nous aurions un rosselin cramoisi, et comme il y aurait parité, nous aurions aussi une bécassine sourde. Au ministère de l’intérieur, nous croiserions un agrobate rouquin. A la justice, un capucin bec de plomb. Aux phinances, on trouverait évidemment une bécasse d’Amérique. Les relations extraterrestres seraient partagées par un grève castagneux et une paruline obscure. A la culture, on mettrait un sizerin blanchâtre et au ministère des sciences, un crabier chevelu. A la santé, on pourrait avoir une outarde barbue. Et comme il faut toujours un ministère de la guerre, il y aurait en alternance un combattant varié et un chevalier à cul blanc…

Mais là, mon rêve commençait à se transformer en cauchemar, et je me suis réveillé.

Puis j’en ai fait un autre, il n’y avait plus de gouvernement et nous étions tous aussi libres et heureux que des moineaux friquets.

Oui, les ânes… Et bien dimanche après-midi, si vous êtes sur Paris ou dans les parages, il y a fête des ânes à l’hippodrome de Paris – Vincennes (pub gratuite). Anes en fête, que ça s’appelle.

J’irai voir si j’y trouve des cousins. Ce sera toujours mieux que les éléphants qui se baladent de droite à gauche.

Bon Noël

Et pour la révolution ? On attendra sans doute l’an prochain.

Publicités