Pour une agrégation de libéralisme

Posted on 24 février 2012

4


Z’avez vu le débat Mélenchon Le Pen hier soir ? Moi non, et il paraît que je n’ai rien loupé. Y a pas eu débat. La marine nationale a fait sa boudeuse, que le Mélenchon c’est de la biscotte à côté de son pain de mie.

Mouais, rien à secouer ! Par contre je me suis bien amusé en lisant une interview de monsieur Mélenchon dans La Vie, oui la bible journalistique des cathos.

Bon, en dehors du fait que le monsieur nous dit, « je suis croyant, mais pas pratiquant, si j’ose dire », pour expliquer son appartenance à la franc maçonnerie.  

Et que pour nous expliquer qu’il est « stoïcien sur le plan philosophique », il nous cause de « la superbe stoïcienne », de « l’abandon épicurien », et même de « la tradition des Lumières depuis Démocrite », (oui, c’est Démocrite qui a inventé la lumière), l’interview ne nous apprend pas grand chose.

Par contre, je tilte sur une question de l’intervieweur qui me questionne sacrément (comme disait mon ami Jésus) :

« N’y a-t-il pas une contradiction à être antilibéral sur le plan économique, mais libéral sur les questions de moeurs ? » 

Et le questionneur catho d’en ajouter une couche pour être bien certain d’être compris : 

« Mais ce libéralisme des moeurs n’est-il pas contradictoire avec votre antilibéralisme économique ? »

Ah que ! Je n’ai pas compris la question !

Si je suis un libéral écomonico-machin, dois-je l’être aussi de la braguette ? Et si je suis anti-libéral, dois-je être pour le port obligatoire de la ceinture de chasteté ?  Le libéral serait-il par définition libertin ? Et l’anti-libéral systémiquement puritain ? C’est bien ça la question ?

M’en vais demander la réponse à Madame Thatcher. Ou à notre Vénérable Vénéré des libéraux. Tiens, la prochaine fois qu’il m’invite à l’Elysée, je me vois bien lui demander combien de fois il ouvre sa braguette par jour.

Ou pourquoi pas à Saint Benoît XVI. Dites, mon brave, z’êtes plutôt libéral, ou anti-libéral ? Que je sache si je vous baise le doigt, ou… (Non, celle-là DSK a déjà dû la lui poser).

A question idiote, réponse idiote, nous dit le proverbe… C’est sans doute pour cela que Jean-Luc Mélenchon s’est mis à citer du Marx presque dans le texte, « le corps inorganique de l’homme, c’est l’univers tout entier, comme le dit Karl Marx. »

Et en effet, Nicolas Marx (à ne pas confondre avec son frère Benoît) aurait plutôt parlé du corps organique.

Bon, pour ceux qui comme moi n’auraient pas tout compris, je résume. Ces deux questions d’une haute teneur intellectuelle portaient en fait sur « le mariage et l’adoption homosexuels ». Et que, si j’ai bien pigé, si vous êtes libéral économico-truc (et vendeur de capotes) vous êtes pour. Mais si vous êtes anti-libéral vous êtes contre, au goulag les pédés, non mais !

Ah que ! Faut que je m’inscrive à l’agrégation de libéralisme, moi, j’ai des chances. Surtout s’il y a BHL et Luc Ferry dans le jury. Et Jean-Baptiste Botul comme président.

Dis Tonton, tu ne perdrais pas un peu la mémoire ?

….

 
Publicités
Posted in: Bof Bof...