Petite métaphore…

Posted on 17 mars 2012

0


Assis sur son trône en argent massif, le pape-roi de Vénus se répétait des cantiques, pour lui tout seul, et aussi pour faire plaisir au singe, accroché à une longue chaîne d’or, et qui dormait, d’ailleurs, aux pieds du grand trône.

Mais si le singe ne comptait pas, n’étant ni roi, ni pape, ni même simplement un homme, juste un singe. Un petit singe de rien du tout qui dormait aux pieds du trône du pape-roi de Vénus. Le roi l’aimait bien néanmoins, et c’est pourquoi dans sa tête à lui, les cantiques étaient pour le singe, aussi. Pour lui faire plaisir, pensait-il.

C’était juste un plaisir de pape.

Car le singe se foutait des cantiques, il dormait comme un loir, et rêvait comme rêvent les singes, d’un rêve peuplé de guenons où il n’y aurait pas de rois, et moins encore de pape. Juste des singes et des guenons, bien tranquille à se foutre en l’air, et se dire des gros-mots de singes, que les hommes et les vénussiens prenaient pour des gentillesses.

Dites gros-mots, c’est pour quand la révolution !

Publicités