Une bourde à l’Opéra

Posted on 4 avril 2012

0


Le GPS, aujourd’hui tout le monde connait. Enfin non peut-être pas dans les favelas que l’Etat brésilien s’applique méthodiquement à « assainir » pour cause de future coupe du monde de football 2014. Bon, ce n’est pas le sujet.

Ouais, et t’as dit que tu ne ferais pas de poulitique jusqu’aux élections ! Nan mais ! Et ça, c’est poulitique ! Qu’elle me dit ma chatte.

Le GPS donc, si vous avez une bagnole et un téléphone moderne du genre itruc ou smartmachin, vous connaissez. Moi, je l’ai tenté dans le désert algérien, ça ne fonctionne pas. Par contre cela fonctionne dans Paris et ses banlieues, mais si vous vous trompez de route, il vous en indiquera une autre. Et si vous vous trompez encore et encore, il vous en réindiquera toujours, mais vous avez de fortes chances de ne pas être à l’heure à votre rendez-vous chez le dentiste.

Ouais ! On s’en fiche !

Ben non, on ne s’en fiche pas qu’il se plante le GPS ! Parce que quand il vous annonce qu’il existe des neutrinos supraluminiques et que vous criez au miracle. Que ça y est, le monde va enfin changer. Que c’est la révolution en physique, et même en chair et en os. Et qu’on vous annonce ensuite, que ben non ! Y’a pas révolution ! C’est juste le GPS neutronique qui s’est gouré, et que le neutrino n’est que luminique. Vous déchantez grave !

Bien oui, si vous ne le saviez pas, vous apprenez brusquement qu’après les lendemains qui chantent, il y a généralement un surlendemain qui déchante, et que vous avez bien fait de rater votre rendez-vous chez le dentiste ! Ben, c’est pas beaucoup mieux qu’une rage de dents qui persiste, un lendemain qui déchante.


Euheuh ! J’ai pas tout compris ! Tu peux expliquer ?

Bon, j’explique. Il y a quelque mois, on nous apprenait que des neutrinos allaient plus vite que la vitesse de la lumière. Sauf que c’est pas possible, on ne peut pas aller plus vite que la lumière. Moi, je n’ai jamais essayé, mais c’est Einstein qui l’a dit.

Ouais, si c’est Albert ! C’est irréfutable ! Mais dis, c’est quoi un neutrino, le fils de Monsieur Neutron ?

On s’en fiche. De toute façon, c’est un machin si minuscule que tu n’en verras jamais un. Il n’y a que les physiciens qui parviennent à les voir, et je ne sais même pas comment ils font. Ah si ! Avec des GPS justement.

Bref, il y a quelques temps des chercheurs découvraient à l’aide d’un grand collisionneur de hadrons (c’est pas moi qui l’invente) que des neutrinos allaient plus vite que la lumière, et qu’Einstein s’était tout bêtement planté.

Ce à quoi d’autres chercheurs se sont exclamés que non ! C’est pas possible ! Il a toujours raison l’Albert ! Rien ne peut aller plus vite que la musique, pardon, que la lumière ! Pas même un minuscule crétin de neutrino paumé dans un collisionneur de hadrons ! Nan mais ! Doit y avoir une erreur quelque part, recherchez, bande de chercheurs à la noix !

Et bien ils ont recherché, les chercheurs, et ce n’est pas du tout sûr, c’est même peu probable que les neutrinos soient supraluminiques.

En fait, il y a un GPS dans le collisionneur de hadrons. Et le neutrino a fait comme pour votre rendez-vous chez le dentiste, il s’est gouré de route, du coup, le GPS lui en a indiqué une autre. Mais il s’est encore planté en chemin, le neutrino… Et vous connaissez la suite… Sauf que contrairement au votre, le GPS lui a indiqué le plus court chemin pour aller d’un point à un autre, et qu’il y est arrivé plus vite qu’il n’aurait dû, chez le dentiste à neutrinos.

Bref, il y a eu plantage de GPS. Mais tout est rentré dans l’ordre, et comme il faut. Les neutrinos continuent de neutriner à vitesse normale. Le directeur des recherches a démissionné et sera bientôt remplacé par un autre directeur des recherches qui continuera à mesurer la vitesse des neutrinos, et vérifier qu’elle soit normale. On remplacera le GPS obsolète par un autre, ce qui fera gagner des sous au fabriquant de GPS, et…

Ouais ! Et… ton opéra bouffe, qu’est ce qu’il vient foutre dans cette histoire ?

Ben, rien de spécial, et puis je n’ai pas dit « bouffe » (c’est pas l’heure des croquettes), j’ai dit « bourde ». Quant à l’Opéra, c’est juste le nom que les chercheurs ont donné à leurs recherches sur le neutrino lumineux.

Bon, je n’ai pas tout compris, mais tu n’as pas fait de poulitique ! Et puis je m’en fiche d’ailleurs, je n’ai pas besoin de GPS.

Dis Tonton, c’est vrai que Neutrino, c’est le fils de Neutron !

Publicités