Un cachou contre le racisme

Posted on 10 avril 2012

0


Comme son nom l’indique le propranolol est un bêtabloquant capable de bloquer les récepteurs bêta de la noradrénaline. Comme son nom l’indique, en effet, vous l’aviez compris !

Bon, cela ne s’invente pas, j’ai lu ça dans un très sérieux article d’Universcience.fr qui nous explique que des britishs ont peut-être trouvé une pilule contre le racisme.

M’est avis que certain(e)s vont avoir du mal à l’avaler, la pilule, mais que l’on pourrait la tester en ce moment en France, à la veille des élections.

Mouaiz alors ! Pas de poulitique ! Qu’elle me dit, ma chatte. T’as déjà oublié ? Ou c’est que l’oeuf de pâques qui t’a fait poule ?

Bon, vous l’aurez sans doute compris, je n’ai pas tout compris à l’article, sauf que le propranolol (à ne pas confondre avec un lol internet) est une substance miracle qui traite l’hypertension, des tumeurs bénignes chez les nourrissons, et qu’en plus elle vous rend aimable et aimant.

En fait, il paraît que l’amygdale qui, comme chacun le sait, est un morceau de cerveau situé dans la région antéro-interne du lobe temporal au sein de l’uncuns, en avant de l’hippocampe, et sous le cortex peri-amygdalien. Bref que cet amygdale sécrète je ne sais quel truc qui vous rend émotif, colérique, hargneux et parfois raciste, et que le propranolol bloque ce machin, et donc si vous vous en administrez, que votre propension au racisme diminue.

Sauf qu’il y a racisme implicite et racisme explicite. 

Le raciste implicite, c’est le genre qui l’est mais qui n’ose pas le dire, on parle aussi de racisme inconscient, mais allez donc savoir où s’arrête parfois l’inconscient. En gros, c’est le mec qui te dit qu’il y a différences de cultures, lorsque son inconscient pense qu’il y a différences de races.

Alors que le raciste explicite, c’est le genre marine nationale peint en bleu, blanc rouge (mais j’en connais d’autres), dont l’inconscient a franchi les limites du conscient, et qui exprime tout haut que ce le raciste implicite pense tout bas. Bref, pour lui (ou elle), il n’y a aucun doute que les différences de cultures s’expliquent par des différences de race.

Je ne sais lequel des deux est le pire, mais le propramachinchose, s’il réduit « significativement » le racisme implicite, n’a aucun effet sur le racisme explicite.

Ouais ! Ca sert à quoi alors ton machin ?

Ben, c’est déjà mieux que rien, j’en connais aussi pas mal de racistes implicites qui ne s’avouent pas.

Bon, c’est un peu comme les amygdales alors, faut pas confondre celles du cerveau et celles de la gorge.

Un truc de ce genre, en effet !

Dis Tonton, c’est pour quand la révolution !

 
Publicités
Posted in: Raz-le-bol