Abstention, abstention ! Est-ce que…

Posted on 19 juin 2012

2


Bien oui ! Est-ce que j’ai une gueule d’abstention ?

Dans un billet de blog du monde, on trouve un article surprenant, mais néanmoins révélateur, Marie-Georges Buffet, ex secrétaire nationale du parti communiste (et ce n’est pas pour lui casser du sucre sur le dos, je l’aime bien) a été élue sans surprise avec 100% des voix dans la 4ème circonscription de Seine-Saint-Denis (le fameux 93 si cher à nos UMPistes et leurs karchers).

Sans surprise avec 100%… Evidemment ! En vertu de petites magouilles entre les socialistes et le Front de Gauche, il était convenu qu’il n’y aurait qu’un seul candidat au second tour, celui arrivé en tête au premier. Un seul candidat donc, c’est évidemment du 100 pour 100 garanti. 

Sauf que les auteures du blog se sont amusées à un petit décompte. Cette circonscription a battu un record. 67,61% des électeurs inscrits ne se sont pas déplacés pour voter, et parmi les « rares votants » (c’est le cas de le dire), il y a eu 22,86% de bulletins blancs ou nuls. Soit un total de 75,1% de la population du bled qui ne s’est pas prononcée.

Elles ne vont pas jusqu’au bout, alors j’y vais, Madame Buffet (que j’aime bien) a été élue avec 100% de 24,9% des électeurs du coin.

Je vous laisse faire le dernier calcul… ça fait pas chouia !

Et l’on s’étonne que nos braves députés ne comptabilisent pas l’abstention !

Encore une fois, je ne tape pas sur Marie Georges Buffet (oui, je l’ai déjà dit, et je ne vais quand même pas lui faire une déclaration d’amour, nan mais !) D’ailleurs taper sur le PC aujourd’hui, ce serait comme taper sur une jambe de bois. Dites, vous ne solderiez pas l’immeuble du Colonel Fabien, j’ai besoin de changer de circonscription depuis que Miss Ducrot s’est installée près de chez moi ?

Non, je veux simplement dire que cet exemple n’est sans doute pas le seul. Non seulement on ne va quand même pas se tirer une gloriole de se faire élire avec 100% de 24,9% des votants. Mais il serait plus qu’urgent de s’interroger sur le pourquoi des 75,1% qui, dans ce cas peut-être extrême, mais néanmoins révélateur, n’ont pas voté.

Moi, je sais parfaitement pourquoi je n’y suis pas allé, mais vous, chers politiques de droite à gauche, le savez-vous ?

Dis Tonton, si j’ai bien compris, ce n’est pas encore pour ce soir.

 
Advertisements
Posted in: Raz-le-bol