Mars express (et retour)

Posted on 5 août 2012

0


Mars Express, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas le premier numéro d’un quotidien que viennent de nous envoyer les Martiens, juste après leur découverte de la planète Terre, pour dire aux bipèdes, « attention danger, vous transformez votre planète en poubelle, et bientôt, vous y finirez vous-mêmes dans cette poubelle.« 

Ben non ! C’est une poubelle que les bipèdes ont envoyée vers Mars, pour voir si les Martiens existent. 

Et bien non ! Ils n’existent toujours pas les Martiens, ou alors ils sont bien planqués et n’ont aucune envie de rencontrer l’humanoïde.

Bon, j’explique, dans Libé, j’ai lu que « Mars Express, un des trois satellites artificiels de la planète rouge, va prêter ses oreilles à la Nasa lors de la procédure très délicate de l’arrivée lundi sur Mars du robot américain Curiosity ».

Z’avez pigé sans décodeur ? Je r’explique donc. Notre planète étant bleue, et les Martiens notoirement cocos, leur planète est rouge. 

Curiosity est un robot. Moi, je pensais que c’était un magazine de mode – j’ai dû me tromper de planète… quoi que, allez donc chercher la différence entre un fanzine de mode et un robot mixeur.

Bref, Curiosity – le robot, pas le magazine – va donc atterrir sur Mars pour tenter d’y compter les Martiens.

Personnellement, j’aurais dit « amarsir » sur Mars, mais bon, je ne suis pas Martienne. Qu’elle dit ma chatte.

Je traduis donc, Curiosity va amarsir sur Mars très délicatement.

Ouais, faut pas les effrayer les Martiens, déjà qu’ils se planquent.

Et ils ont raison, il y a déjà trois satellites artificiels qui leur tournent autour pour les surveiller.

Ils sont roses comme les oliphants, les satellites artificiels de Mars ?

J’en sais rien, t’as qu’à demander à la Nasa. Tiens, ça me fait penser à un truc, pourquoi qu’ils ont appelé ce machin Nasa alors qu’ils ont fait appel au nazi Von Braun pour la créer ?

C’est pas le sujet. Retourne à tes Martiens !

En effet ! Mars Express donc, qui n’est pas un quotidien martien, mais l’un de ces trois satellites artificiels que les bipèdes ont envoyés vers Mars (ne me demandez pas à quel mois, je ne sais pas) pour surveiller les Martiens en compagnie de Mars Odyssey (qui n’est pas un titre de film) et de Mars Reconnaissance Orbiter (n’y voyez rien de vulgaire, j’ai juste l’orbite qui louche parfois)…

Ouais, mais tu digresses encore !

OK ! Mars Express va donc prêter ses oreilles à la Nasa…

Moi, ze prête pas mes zoreilles ! Sont à moi, mes zoreilles ! Nan mais !

Oui, mais là, c’est toi qui digresse.

Mars Express va donc prêter ses oreilles à la Nasa pour surveiller l’amarsissage de Curiosity qui, lui, va vérifier une dernière fois s’il existe ou non des Martiens, et si, avant de coloniser Mars d’ici une centaine d’années, nous devrons ou non leur faire la guerre.

Ouais, on s’en fiche, on sera tous morts dans 100 ans. Pourquoi que tu nous racontes ça, que d’abord tes Martiens, dans un siècle, ils seront déjà planqués sur Vénus s’ils savent que les bipèdes déboulent chez eux.

Certes, mais on envoie aussi des sondes explorer Vénus, des fois que… Bon, tu as raison, on s’en fiche que les Martiens ou les Vénusiens existent ou non… Mais c’est juste que je n’avais pas envie de parler d’un truc qui m’énerve particulièrement, en ce moment.

Quoi, les jeux zolympiques ?

Non, m’en fiche encore plus des jeux àpleindefric. Ce truc qui m’énerve, c’est qu’à chaque fois que nos politiciens ne savent plus comment faire pour sortir d’une crise dans laquelle ils nous ont fourrés, et dans laquelle ils nous enfournent, il faut qu’ils nous inventent une guéguerre.

Et alors là, ils se creusent la moelle (la cervelle, je ne sais pas s’ils en ont).

Où c’est qu’on la fait notre prochaine guéguerre ? L’ Irak, l’Afghanistan, on y a tellement foutu le merdier qu’il vaut mieux s’en barrer. La Libye, n’en parlons même plus. Alors où ? La Corée du Nord ? Ouais, mais s’ils ont la bombinette atomique… on attend demain. L’Iran ? Ouais, mais s’ils ont eux aussi la bombinette… On verra plus tard… Mars ? On n’a toujours pas rencontré les Martiens… Vénus…

Alors tiens, qu’ils se disent, pourquoi pas le nord du Mali. Là-bas au moins, ce sera une guerre propre, il n’y a que du désert. Et sait-on jamais, on y découvrira peut-être du pétrole, à défaut d’idées.

Et allez hop ! La joyeuse rengaine… Allons z’enfants de la… Allons reconquérir le Sahélistan !

Et bien oui, cela m’énerve. Cela fait déjà trois mois que Poisson d’avril 1er a remplacé Filou 1er et que… Et bien rien… Ah si ! on se colle toutes les tuiles que Filou avait planqué dans son placard. On fait comme si l’on ne connaissait pas l’existence du placard à tuiles. Et plutôt que de réparer la toiture, qui fuit de partout, on nous parle guéguerre au Sahel !

Z’avez rien d’autre à faire, m’ssieurs-dames les poilitiques ? Qu’elle demande ma chatte.

Ben non ! Faut croire que non ! Bon, demain, je retourne à la lecture de Curiosity.

Dis Tonton, tu crois qu’ils pourraient nous aider, les martiens, pour la révolution !

 
Publicités
Posted in: Merdialisation ?