Jouez et parions-en…

Posted on 13 août 2012

1


Ca y est, c’est enfin fini leur chi-chi olympique à coup de milliards d’euros. On va peut-être pouvoir lire des titres un peu plus intéressants que « l’or est-il inscrit dans les gènes » ou « les experts deviennent immortels », deux des articles les plus partagés du Monde. La prochaine fois, ils devraient organiser un loto olympique, cela ferait foule dans les bars tabac – ceci-dit, cela existe déjà peut-être.

Bref, il paraît qu’un bateau de guerre américain a fait la bise à un pétrolier japonais, mais battant pavillon panaméen, dans le détroit d’Ormuz. Oui, je sais, tout le monde s’en fiche, on préfère se demander si l’or est inscrit dans les gènes. Ben non, qu’il n’y est pas inscrit, autrement nous serions tous riches, et l’or ne vaudrait plus rien, CQFD, rien ne changerait pour nos porte-monnaies.

 

Le détroit d’Ormuz donc, c’est un tout petit machin de rien du tout, mais qui emmerde tout le monde – je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi on ne l’avait pas fait sauter depuis longtemps, mais je ne suis ni géo-politicien, ni militaire.

Situé à l’entrée, ou à la sortie (tout dépend du sens du vent) du golfe Persique, on y trouve d’un côté l’Iran, de l’autre les Emirats Arabes Unis et le Sultanat d’Oman, et pas loin le Qatar, l’Arabie C’est où dite, le Koweït, et l’Irak. Z’avez pigé. 

En gros, c’est 30% à 40% du pétrole mondial qui doit passer par ce stupide détroit, à bord de près de 2400 pétroliers chaque année, et si ma calculette ne se trompe pas, cela fait une moyenne de 6,81 pétroliers par jour. Sachant que certains pétroliers font près de 400 mètres de longueur, je vous laisse imaginer le bouchon.

Autant vous dire que c’est le bordel, parce que certains y entrent et d’autres en sortent, et qu’à ces pétroliers géants, il faut ajouter je ne sais combien de navires de guerre. Bien oui, sait-on jamais, des fois que l’Iran essayerait sa bombinette atomique sur le détroit d’Ormuz justement. Sachant aussi que certains navires guerroyeurs sont aussi longs que des pétroliers… bref !

En avril 1988, il avait déjà failli péter le détroit Machin. 

A l’époque, les Ricains étaient copains avec les Irakiens et Saddam Hussein – qui n’était pas encore officiellement dictateur -, avant d’aller leur faire la guerre pour y plomber le dictateur (du même nom, mais officiellement promu, cette fois) ; et ils n’étaient déjà pas potes avec les Iraniens (c’est pour la prochaine). Or, je ne sais quel crétin d’Irakien ou d’Iranien avait décidé d’y placer des mines, dans ce foutu détroit. 

Evidemment, boum ! Un bateau de guerre amerloc s’en est prise une dans la tronche. Et évidemment encore, lorsqu’un de leurs bateaux de guerre pète, ça ne leur plait pas aux Ricains. Ils ont toujours le truc de Pearl Harbor en tête.

Et hop, riposte directe, deux plates-formes pétrolières iraniennes niquées ainsi que quelques bateaux et les marins avec. Et comme cela ne suffisait pas le 3 juillet de la même année, les Ricains confondaient un Airbus iranien avec un avion de guerre. Boum ! 290 morts, dont 66 enfants.

Bon, il faut dire que depuis 1980, l’Irak et son voisin Iranien étaient en guerre, que les Ricains ne cachaient pas leur soutien « officieux » à l’Irak contre l’Iran, en ayant notamment déjà détruit quatre plates-formes pétrolières iraniennes en octobre 1987. 

Et il faut dire encore que cette guerre était un marché extrêmement juteux pour les fabricants et marchands d’armes de tous pays. Tiens, la France, par exemple, était le second fournisseur d’armes de l’Irak (on ne sait pas pour l’Iran). 

On estime ainsi que les ventes d’armes à l’Irak (presque tous pays confondus, sauf les Etats-Unis, qui n’ont pas donné de chiffres) furent de plus de 31 milliards de dollars entre 1970 et 1990 (et l’on en oublie sans doute). Et comme l’on n’a pas de chiffres pour l’Iran, je vous laisse faire la multiplication, mais on devrait facilement doubler.

Bref, de quoi faire sauter au moins une cinquantaine de fois ce putain de détroit d’Ormuz qui emmerde le monde depuis qu’il se chauffe au pétrole. Et que tout le monde serait content !

Ben, non ! Pas tout le monde ! Tu oublies les fabricants d’armes. Qu’elle dit ma chatte.

Ouais ! Mais z’ont qu’à se reconvertir en fabricants de jeux olympiques. Qu’il répond mon neveu. Dis, c’est pas toi qui a dit que pour les prochains, ils inaugureraient le lancer de bombes atomiques ?

 
Publicités
Posted in: Merdialisation ?