Le retour des curetons

Posted on 2 septembre 2012

0


Changement par ci, changement par là… Changement où es-tu ?

Ben, il se planque le changement. Qu’elle dit ma chatte.

Mais non, tu n’as pas vu, on va faire de la morale laïque à l’école.

Ouais, et c’est quoi qu’une morale laïque ?

Bien, c’est pour montrer que cette rentrée scolaire sera « la première rentrée du changement ».

« La morale laïque, c’est comprendre ce qui est juste, distinguer le bien du mal. »

C’est qui qu’a dit ça, le pape ?

Non, notre ministre de l’éducation.

L’a fait ses classes chez les jésuites alors, et il fait la messe chaque dimanche.

Bref ! Passons ! Si c’est comme cela que l’on va changer le monde. On va y passer quelques siècles.

Ouais, ton pote Jésus l’a déjà donné, sa leçon de morale. Ca fait plus de 2000 ans, et tu vois ce que cela donne. Même Mahomet qu’il l’a redonnée 600 ans plus tard. Résultat, des gaulois stupides qu’imitent des ricains idiots d’un côté, et de l’autre des barbus enturbannés qui rêvent d’un retour au pré moyen-âge. Alors laïque ou pas, non cul c’est du poulet, ta morale !

Dis donc toi ! On ne fait pas dans la vulgarité ! Enfin, pas le dimanche, c’est le jour du seigneur.

Mouais, et chez les mahométans, c’est le vendredi. Et si tu rajoutes toutes les leçons de morale de toutes les religions du monde, c’est tous les jours que mon cul c’est du poulet !

C’est pas une religion, la laïcité !

Et c’est quoi que alors ? Z’ont bien fait des lois que tu ne portes pas la burqa dans la rue, que t’as pas le droit de te torcher le cul avec le drapeau. Et que même, avant tu étais obligé d’être militaire, au nom de la laïcité, aujourd’hui encore d’ailleurs, mais rien qu’une journée. T’as envie d’aller faire croisade, toi ?

Font des lois tout le temps pour te dire ce que tu ne dois pas faire. Et Moïse, quoi qu’il a fait quand il a rencontré dieu ?… Ben il a fait des lois ! Alors si ce n’est pas une religion que ton machin laïc, c’est quoi ?

Oui, je dois dire, j’en reste quoi coa !

Bon, faut vous dire, elle est de mauvaise humeur ma chatte. Hier, je suis rentré tard, et je l’ai trouvée vautrée sur la table en train de regarder la télé. Les jeux paralympyques, qu’elle regardait. Et qu’elle me dit,

Tiens, viens regarder la tévé, tu vas t’instruire autant que dans tes bouquins où que tu apprends la philosophie du néant.

Moi, des mecs en train de courir, ce n’est pas ma passion, même s’ils courent (je ne sais pas comment on dit dans ce cas) en fauteuil roulant ou avec des béquilles. Le sport, c’est plutôt en chambre que je l’affectionne.

Mais comme elle dit que je vais m’instruire, je regarde. Et pour m’instruire, je m’instruis. D’abord, j’entends des commentateurs nous hurler des cocoricos parce qu’une fille vient de gagner je ne sais trop quoi. Puis vient le top du top du commentaire. Débute une course où s’opposent, dans la flotte, un anglais et un américain, et le mec au micro de nous dire qu’il s’agit d’un « duel entre la Royal navy et l’US navy ». Quoi que ? Je n’ai pas vu de bateaux ! Ils sont militaires les paralympiquants ? Ou ils ont choisi le plus corniaud des crétins de commentateur sportif à la tévé ?

Tu vois, j’avais bien dit que tu allais t’instruire. C’est lui qui va donner les leçons de morale laïque à l’école.

Tu as raison ! En voilà une bonne idée de changement, plutôt que de laisser les leçons de morale aux curés, on va les refiler aux profs de gym.

Dis Tonton, Moïse, il a fait quoi pour la révolution !

Advertisements