La valse à Laval

Posted on 13 septembre 2012

0


Tout le monde sait que la bataille de Marignan eut lieu en 1515, mais qui sait qu’elle eut aussi lieu un 13 septembre. Bon, on s’en fiche. C’est la Saint Aimé aujourd’hui, et à la Saint-Aimé, il n’y a point de mouton affamé, nous dit le dicton.

Ouais, j’en doute fort. Qu’elle dit ma chatte.

D’ailleurs, le 13 septembre est aussi le jour de la verge d’or, qui n’est pas ce que vous croyez, mais simplement une plante, dite verge parce qu’elle pointe comme une lance, et d’or parce qu’elle est jaune, et il paraît qu’elle a plein de vertus thérapeutiques. Mais je ne sais pas si elles s’appliquent aux moutons.

Et aux Roms tu crois ?

Non, sans doute pas :

« Le nouveau gouvernement a choisi la continuité avec l’ancien : la politique d’expulsion des camps de «Roms» étrangers continue de plus belle. Aux mêmes motifs. Avec à peu près les mêmes mots, les mêmes images. Avec les mêmes présupposés et les mêmes conséquences. À commencer par l’ethnicisation de familles issues de lieux et d’histoires multiples, qui ne se reconnaissent pas nécessairement de destin commun, sauf celui auquel on les assigne : le cercle vicieux de la misère et de l’exclusion. »

Je relaie simplement cette pétition à signer ici si vous le souhaitez. Mais à le dire franchement, je serais nettement plus vache (et mort aux vaches, enfin tout dépend desquelles). 

Lorsque j’ai lu, je ne sais où, dans l’Huma je crois, que Serge Dassault – oui, le marchand de canons – remerciait notre brave ministre des volailles pour sa politique d’exclusion des Roms, je me suis demandé si ce cher ministre n’avait pas adhéré en sous-main à la droite populaire, ou s’il ne projetait pas de créer une gauche impopulaire. Et lorsque j’entends que notre cher président socialisss le soutient, je me demande quel fromage ils vont nous sortir, nos braves socialisss !

Bref, pour cette politique d’exclusion des Roms, nous avions été nombreux à comparer les méthodes de Filou 1er et de ses sbires à celles de Vichy, et nombreux aussi parmi les socialistes. 

Qu’est-ce qui change aujourd’hui ? On fait cuit cuit les petits zoziaux parce qu’une prétendue gauche est arrivée au pouvoir et Nounours 1er avec elle ?

Et bien non, désolé, pour le moment, je vois surtout des similitudes entre un certain valseur dénommé ministre, son président qui le soutient, et les méthodes d’un certain Pierre Laval et de son maréchal des logis qui osait nous parler d’un « vent mauvais » lorsque quelques uns lui pétaient au nez !

Alors pour en revenir à la verge d’or, si vous la laissez bien sécher, elle peut aussi servir de baguette (sans r) à donner des coups. Quant au mystère de la Saint-Aimé, demandons au pape de le résoudre.

Qui Benoît ?

Non, un certain Pie XII qui, alors qu’il était parfaitement informé du sort que les nazis réservaient aux Juifs et aux Tziganes, s’en tint à un parfait mutisme.

Dis Tonton, tu ne confonds pas la verge d’or avec la règle d’or.

Non, ce sera mon prochain sujet.

Publicités
Posted in: Raz-le-bol