C’est pas pour dire…

Posted on 17 septembre 2012

0


C’est pas pour dire…

Ben si, puisque tu vas le dire !

Oui, je sais, il y a parfois des expressions idiotes.

Bref, c’est pas pour dire, mais je sens que ce gouvernement à l’eau de rose de Poisson d’avril 1er va très bientôt m’insupporter tout autant, voire plus que celui de Filou 1er.

Au moins, avec la droite, même si elle tente de nous bleuffer avec trois mots de Jaurès mélangés entre les grandes lignes de Maurras et saupoudrées de lepinisme (oui, je sais, mais c’est plus fort que moi), l’on sait d’emblée que l’on va à droite. Et, sauf à faire pire avec la marine nationale, on y est allé à l’extrême, avec Filou et ses sbires.

Mais lorsque la gauche fait semblant d’être de gauche, pour mieux mener une politique de droite, j’ai envie de faire comme Bernard Arnault, me faire nationaliser belge.

On ne dit pas nationaliser, on dit naturaliser. Qu’elle dit ma chatte.

Tu crois ? Ils ne vont pas lui piquer son pognon, nos amis belges.

Bref, passons sur le petit facho de derrière les fagots qu’ils nous ont collé au ministère des charters, et qui nous sort aujourd’hui (décidément, il n’en rate pas une pour se faire remorquer à droite – oui, j’ai bien dit remorquer) que le vote des étrangers n’est pas une revendication forte. Il devrait se faire belge, pour voir.

Et revenons sur l’intello de la gauche saucisses, celui qui (il y a si longtemps déjà), prônait la démondialisation, et qui non seulement nous balance aujourd’hui que le gaz de schiste et le nucléaire, il n’y a pas de quoi fouetter un éléphant et qu’on va continuer. Mais qui en rajoute une couche en nous disant que lorsqu’une entreprise fait 5 milliards de profits, elle a le droit de se restructurer. CQFD, rien à secouer de ses ouvriers, ils n’ont qu’à se faire nationaliser belges eux aussi ! Ou chinois, si les chinois en veulent – ils vont finir par avoir besoin de main d’oeuvre étrangère, à force.

On ne dit pas nationaliser !

Ouais, tu me les brises, je dis ce que je veux ! Tiens, cela vous étonne si Poisson d’avril 1er perd de plus en plus de points dans les sondages. S’ils continuent ainsi, nos braves rosiers, il va finir en string dans les sondages !

Bref donc, il y a au moins une bonne nouvelle en ce monde, on vient de découvrir une nouvelle espèce de singe inconnue jusqu’alors.

Quoi, le socialisss ? Ca fait longtemps qu’on le connaît !

Mais non, un singe pour de vrai, pas un qui singe la droite. Et c’est en République Démocratique (faut le dire vite) du Congo qu’on l’a trouvé. Cercopithecus Lomaniensis, qu’ils l’ont appelé, les scientifiques, mais comme ce n’est pas facile à traduire en congolais, on l’a aussi nommé Lesula. Et il est bien plus mimi qu’un socialisss.

Dis Tonton, tu ne crois pas qu’il aurait dû rester planqué, Lesula, il est en voie de disparition lui aussi.

Advertisements
Posted in: Merdialisation ?