Le plagiaire

Posted on 16 octobre 2012

1


« La religion catholique est ancrée dans notre histoire, dans nos paysages, dans cette cathédrale magnifique. » En lisant cette phrase, j’ai cru que Filou 1er et son « long manteau de cathédrales » était revenu au pouvoir. Et bien non, c’est une phrase de… Manuel Valls lorsqu’il est allé assister à la canonisation du père Brisson il y a quelques jours.

Et il récidive notre curé du ministère de l’Intérieur et du Vatican réunis. Dimanche prochain, il se rendra au Vatican, justement, non pour se faire nommer chanoine de Latran – pour le moment, c’est Nounours Poisson d’avril 1er qui l’est – mais pour assister à la canonisation du curé Jacques Berthieu.

Vous le connaissiez le père Jacques Berthieu ? Moi, non, et notre ministre de la valse non plus, mais il semble au fait de toutes les fêtes vaticanes.

Bon, je ne vous résumerai pas la biographie du curé Berthieu, les jésuites en ont fait un martyr, et les seules bios que l’on trouve de lui n’en sont que des apologies rédigées par ses adulateurs. Et d’ailleurs, je n’en ai rien à secouer du futur saint Machin. Disons simplement qu’il fut un apôtre de la colonisation catholique et fusillé par les Malgaches lors de la dernière guerre que les Français leur menèrent avant de coloniser définitivement Madagascar.

Bref, qu’ils le canonisent (drôle d’expression) s’ils le veulent, les curés, cela les regarde. Mais que notre ministre, soit disant socialisss, et en principe garant de la loi de séparation de l’égilse et de l’Etat de 1905, se rende au Vatican pour cette célébration, et ceci non à titre privé, mais en tant que ministre, c’est à dire à nos frais…

Il faut bien le dire, cela mérite un sacré coup de pied au c… Il mériterait amplement le titre de chanoine de n’importe quoi et d’Evry réunis, notre brave valseur.

Dis, tu aurais dû titrer ton billet « le faussaire ». Qu’elle dit ma chatte.

J’ai hésité en effet, mais quelle est la différence entre un plagiaire et un faussaire ? Ah si, le faussaire essaie de faire une bonne copie, le plagiaire ne fait généralement qu’une copie plate.

Tiens, je ne suis pas un grand adepte de Victor Hugo ni de Bonaparte, mais lorsqu’il comparait Napoléon à Poléon III, il qualifiait le second (ou troisième en fait) de « petit ». Et j’ai bien souvent envie (et de plus en plus) de dire de notre vicaire de l’Intérieur qu’il imite Filou 1er en plus petit encore, et pas en matière de taille mais, de même que Victor pour Poléon, en matière d’idées.

Si nous n’en étions pas encore certains, cette fois, c’est sûr, après s’être cogné la droite la plus stupide du monde, nous avons aujourd’hui la gauche la plus idiote ! Et que demande le peuple ?

Ben, il le plébiscite le valseur ! Et il le verrait bien en Filou II.

Mouais ! Et ce n’est pas tout. A propos de gauche idiote encore, il paraît que le 20 novembre prochain, c’est notre ministre de la Défense qui accueillera les cendres du général Bigeard lors de leur transfert à Fréjus.

Quoi le Bigeard, tortionnaire en chef de la guerre d’Algérie ?

Ben oui, celui-là !

Et c’est qui qui va payer son voyage à Fréjus au sinistre de la Défense ?

Ben, la sardine, tu crois ? Ah non, elle bouche encore le port de Marseille.

Dis Tonton, c’est repoussé à quand la révolution ?

Advertisements