Les zoziaux battent de l’aile

Posted on 25 octobre 2012

0


Les zoziaux battent de l’aile.

Ben oui, et alors ! Ca ne vole pas avec un moteur, le zoziau ! Et puis si tu commences par zozoter, on n’a pas fini.

Je sais, mais je manque d’inspiration aujourd’hui, ce doit être l’absence de Filou 1er qui me fait ça.

Oui, je sais aussi, ils ne sont pas très inspirants les socialisss, pour un gauchisss de ton espèce, et à force de faire des couacs, ils vont finir par ressembler à des canards, ou à des grenouilles, tu sais, celles qui voulaient se prendre pour des boeufs.

Nous prendre pour des boeufs, tu veux dire.

Ouais, aussi ! Exactement comme Filou 1er qu’ils font, Nounours 1er et ses copains.

 

Bon, il ne se passe pas grand chose aujourd’hui…

Si, il y a bientôt élection présidentielle aux Etats-Unis.

C’est pas pour dire, mais…

Ouais, tu t’en tapes le jonc. Mais il y a aussi la guerre en Syrie, et un peu partout ailleurs.

C’est pas pour dire non plus, mais…

Tout le monde s’en tape le jonc, sauf les Syriens et ceux qui se font péter la tronche pour le plaisir des marchands de canons, on connaît la chanson. Et puis il y a un nouveau James Bond qui va sauver le monde.

Quoi, il est Chinois le nouveau James Bond ?

Tiens, ça me donne une idée, le chômage? Il paraît qu’il bat des records et que Caca-Cola France s’en bat (aussi) le coquillard puisqu’ils annoncent  des licenciements.

Bon, je résume. De ma fenêtre, je peux voir deux mecs sur un toit. D’abord, je me suis demandé ce qu’ils foutaient là. Puis j’ai fini par comprendre qu’il y en avait un qui faisait je ne sais quoi sur les cheminées, et l’autre qui le regardait faire. Et en regardant mieux, j’ai pigé qu’il y avait un jeune qui apprenait son boulot, et un mec, un vrai, qui lui expliquait comment faire. C’est’y pas une bonne méthode pour faire régresser le chômage ?

Mouais ! Et les Chinois, dans ton histoire, qu’est-ce qu’ils viennent foutre sur le toit ?

Ben, je me suis dit que, plutôt que de délocaliser en Chine, si l’on importait des Chinois, on pourrait peut-être se partager le boulot, et pourquoi pas exporter des chômeurs en échange pour partager le taf là-bas.

Et tu crois que cela va plaire aux syndicats, ton machin ? 

Non, c’est sûr, s’il n’y avait plus de chômeurs, ils n’auraient plus de job.

Et aux patrons ?

Bien non, évidemment, s’il n’y avait plus de chômeurs, ils feraient nettement moins de fric.

Bon, c’était juste une idée comme ça, histoire de rompre la morosité. Mais cela ne m’explique toujours pas comment les zoziaux battent de l’aile, même si je sais pourquoi

Dis Tonton, c’est quand qu’on coupe les bourses aux patrons ! 

Publicités
Posted in: Raz-le-bol