Une histoire de clous…

Posted on 18 décembre 2012

0


lgjmp72

ou petit traité de marxisme à deux balles à l’usage des chats des zoizeux et… tiens pourquoi pas des brouettes et des clous aussi (suite 11)

Clou, cou, clou, cou… et même qu’il fait parfois le clown mon clou, ou des gloups après la représentation, lorsque ce n’est pas glop.

Dis, tu traduis, ou il faut que je me cogne le dico version serbe. Qu’elle dit ma chatte.

Ouais, je traduis.

Dans Libé hier, il y avait une jolie photo avec deux mecs tout sourire aux lèvres, alors qu’ils viennent de s’écharper comaco, depuis deux ou trois semaines – Fifi et Coco, qu’ils s’appellent dans l’intimité qu’ils partagent en pacs umpiste. Même qu’ils viennent de se réconcilier à la fin du duel.

Dans Libé toujours (je suis un adepte – depuis que c’est un canard de droite, c’est plus facile à lire), on pouvait aussi lire que pour Nounours 1er, il ne fallait pas blâmer Depardieu pour son exil fiscal en Belgique, et etc, etc. Je n’ai pas lu la suite.

72jmpimgnov2012_2080

Et encore dans Libé, on pouvait lire à propos de la tuerie de Newtown (à ne pas confondre avec l’autre qui s’appelait Isaac), aux States, « le courage politique d’Obama à l’épreuve ». Qu’alors là, je ne lis pas du tout tant je m’en balance – à moins qu’Isaac ne me jette une pomme sur la tête pour me faire piger la relativité – euh, non, je confonds avec un autre.

J’ai toujours pas compris.

T’inquiète, j’y viens. Sous le titre de Libé, « Copé et Fillon en tête à tête à l’Assemblée » on pouvait lire comme autre titre, « Copé et Fillon sur le point de conclure ».

Et pourquoi qu’ils sont contre le mariage homosexuel ?

Bien, justement, je ne comprends pas. Si je lis Libé à la lettre, ils sont totalement pédés. Et comme cela ne me choque pas, pourquoi s’en cachent-ils ?

Bon, moi, je ne suis pas homo. Ce ne sont pourtant pas les avances que l’on m’ait faites, mais comme j’ai des hémorroïdes, quand on avance, moi je recule (ou l’inverse, je ne sais pas trop).

C’est n’importe naouak, ton machin.

Oui, mais depuis le retour de (non, pas Zorro) la gauche (pâle) au pouvoir, on se pose de grandes questions métaphysiques. Alors autant que j’y donne mes réponses de suite.

Faut-il autoriser le mariage homosexuel ? Oui.

Faut-il interdire le commerce des armes ? Oui – et la fabrication avec, et les fabricants.

Faut-il autoriser l’euthanasie ? Oui (et celle des curés et des umpistes avec, mais c’est une autre histoire).

Que faire avec les pauvres riches qui s’exilent pour fuir le fisc ? Leur piquer leur pognon avant.

Faut-il nationaliser les entreprises qui délocalisent ? Oui – et virer les patrons.

Doit-on augmenter le SMIC de 0,3% ? Oui, mais chaque jour pendant un an au moins, et idem pour le RSA.

Et j’en ajoute une, faut-il croire que la gauche (pâle) soit de gauche ? Non !

Nanarchiste, va !

Et ce n’est juste qu’un début, qu’elle dit ma brouette !

Publicités