Le pape en cloche…

Posted on 12 février 2013

1


lgjmp72

J’ai failli titrer le pape en cloque, mais il paraît que certaines blagues ne passent pas auprès de curotins notoirement réactionnaires (pour être poli) et résolument homophobes. 

Tiens, lorsque Nounours 1er commente la décision du pape de démissionner avant de devoir se montrer tel qu’en lui-même, c’est à dire totalement sénile, en disant « nous ne présenterons pas de candidat » à sa succession, un guéant des mers déploie ses ailes de géant pour nous expliquer que cela ne se fait pas, c’est déplacé.

J’en connais qui sont totalement déplacés – et même dépassés – dans les eaux troubles de la pensée préhistorique, mais je ne citerai pas de noms. Vous les devinerez par vous-même

Bon, le pape est mort, un autre pape est appelé à quoi… araignée… Qu’il disait à peu près Prévert… Sauf que là, le pape n’est pas mort, mais qu’un autre pape sera appelé araignée quand même. Et si de même que pour tous les honoraires – sauf ceux du médecin – il est de coutume d’appeler pape, un pape qui n’est plus pape mais qui n’est pas mort, nous allons nous retrouver avec deux papes en attendant que Benoît aille rejoindre son patron. 

Comme si un pape n’était suffisamment de trop ! Si encore ils appelaient araignée un nouveau pape nègre, cela nous changerait un peu, ou une papesse, comme disait Reiser…

reiser chno405

Bon, il paraît que la Corée du Nord vient d’essayer une bombinette atomique, petite qu’elle serait, dit-on, et comme la seule chose qui compte, c’est l’endroit où c’qu’elle tombe, pour le prochain essai, ils devraient essayer le Vatican, les Nord-Coréens.

Dis Tonton, tu crois que…

Advertisements