Tout baigne !

Posted on 24 juillet 2013

0


lgjmp72

Montedebourg est une cloche répondant à des cloches soutenant des cloches volant au même son de cloches !

Ah que ! Cela fait du bien de reprendre comme cela après quelques vacances bien méritées à l’ombre des cocotiers de paradis fiscaux où j’ai fait fructifier les intérêts de mon livret A, en attendant que la retraite s’annonce, elle aussi comme une cloche, à l’aube de mes 75 ans.

Et tout va bien ! En bon capitaliste que je suis devenu, je continuerai à faire trimer les autres et qu’ils suent et puent, pour  gagner un salaire de plus en plus miséreux, et qu’ils s’échinent et s’endettent pour me payer chaque matin mon croissant au beurre de caviar arrosé d’un champagne bien frappé.

Après tout, que les pauvres soient pauvres et ils n’ont pas à se plaindre, ils n’ont qu’à jouer au loto avant qu’on ne les exhibe dans le cirque !

Et vive le socialisme et la révolution !

Et en aparté tiens, « gagner sa vie » ! Qu’est ce que c’est que cette putain d’expression idiote pour lambinards du cervelet que l’on entend rabâcher chaque jour. Comme si la vie devait être gagnée et non vécue !

Faites comme moi, les pauvres ! La révolution, ça se fait dans son lit où l’on se mouche les fesses dans des draps d’or pour qu’elles sentent la fleur de rose – en attendant de sentir la fleur de lys.

C’est moche un lys ! Qu’elle dit ma chatte.

« Et en plus ça pue ! » Qu’elle ajoute la cigale.

Tiens, j’avais presque failli les oublier, celles-là. 

Bonjour les bestioles. Tout baigne en ce meilleur des mondes possible ?

Tout baigne. Et toi, t’es remonté comme un saumon qu’a passé le barrage et qui lui tire la langue pour bien lui faire comprendre c’est qui le maître du monde.

72jmpjuin2013_2625

Ouais ! Remonté je suis, comme la pile du jouet qui avance tout seul. Et je m’en vais faire comme notre ministre du redressement productif – faut-y pas être cloche pour se surnommer ainsi –  je vais prendre des actions chez les fabricants de gaz de shit, histoire que cela allège ma fracture énergétique.

Dis Tonton, tu nous rechantes l’Internationale !

Publicités